Une maison d'édition française signe un accord avec Amazon

Publié le par wiki

Mercredi 28 septembre 2011 :

Les livres numériques font leur grande entrée dans le domaine de l’édition. Même si les français les boudent encore ils sont bien là. Dans le milieu professionnel du livre on se pose beaucoup de question. Et oui, il est vrai qu’ils vont changer nos métiers. Cela effraie ou attire, chacun a sa réaction.

Hier, en surfant sur le net comme on dit, je suis tombée sur un article du Figaro qui annonçait qu’une maison d’édition française avait signé un accord avec Amazon le 27 septembre. Voici donc une actualité des plus fraiches. Il s’agit de Flammarion qui « pour alimenter leurs plateformes de téléchargement respectives » a traité – non pas avec le diable – mais Appel et Amazon. Rappelons-nous que cette maison est la propriété du groupe italien Rizzoli. En effet, dans le monde de l’édition tout le monde rachète tout le monde (pour faire au plus court.) La maison est l’une des plus grandes de France avec des marques comme Flammarion, J’ai Lu (des livres de poche) ou Casterman. Elle a remporté différents Goncourt dont celui de 2010 avec Houellebecq.

Cet accord prévoit que des contenus soient disponibles sur l’iBookstore d’Aple et le Kindle d’Amazon : des liseuses.

Pour achever cet article, voici une citation de Teresa Cremisi, PDG du groupe, à propos des accords : « la meilleure façon de défendre le droit d’auteur face au piratage et de préserver la place centrale du livre dans notre culture. »

Bientôt nous pourrons avoir accès aux œuvres de Flammarion. En attendant, laissons-nous tenter par le livre physique et son odeur inoubliable.

 

ML. (Source : Le Figaro.)

Publié dans Actu

Commenter cet article