La voix des anges; Anne Rice (1982)

Publié le par Marion L.

La voix des anges; Anne Rice (1982)

(Lu et article écrit en 2011)

La voix des anges est une œuvre d’Anne Rice qui raconte l’histoire, la rencontre et l’amour entre deux hommes : un maestro et un noble vénitien. Publiée en 1982 l’histoire se passe en Italie au XVIIIe siècle.

Guideo Maffeo, né de parents pauvres, est castré pour garder sa voix de soprano, comme tous les autres castrats. Il est vu comme un grand prodige qui fera des merveilles sur scène. Mais Maffeo perd sa voix alors qu’il entre à l’âge adulte. Il n’a pas d’autres choix que de devenir professeur de chant au conservatoire de Naples. Compositeur, il n’a pas le temps d’écrire et veut former des futures grandes stars d’opéra. Mais il débute et ne trouve pas LE chanteur qui serait l’incarnation de tous ses rêves. Il parcourt l’Italie à la recherche de talents pour se faire un nom.

En parallèle on suit l’histoire de Tonio Treshi, un jeune noble vénitien, seul héritier. Son père, Andrea, est membre du conseil des trois de la Sérénissime. Il est respecté et met toute sa confiance en son fils. Ce dernier ne voit presque pas son père, passant le plus clair de son temps auprès de sa mère : Marianna. Mais cette dernière est tout le temps malheureuse et a sombré dans l’alcool. Elle bat le petit à chaque fois qu’elle entre dans une de ses crises de colère. On apprend par la suite que Carlo, le fils renié d’Andrea, est le vrai père de Tonio. Ce dernier fait tout, à la mort d’Andrea, pour que ce fils lui laisse sa place et se courbe devant lui. Mais Tonio a été élevé dans le sens de l’honneur de la famille et ne veut pas céder face à ce « frère ».

Tonio est passionné de chant et sa voix est une merveille. Carlo se sert de cette passion pour l’écarter de son chemin. Des hommes de main kidnappent l’enfant et le castrent. Ils feront ensuite croire que c’était Tonio qui avait voulu devenir castrat. Ils le confient à Maffeo qui doit retourner à Naples, au risque d’être tué en même temps que le jeune homme.

Tonio, pour ne pas « achever » sa mère et faire tuer le dernier descendant capable de procréer de la famille, décide de mentir à tout le monde et de dire qu’il avait tout voulu. Il se jette corps et âme dans la musique et Maffeo devient son professeur. Il est sévère mais en peu de temps, il fait de Tonio une perle. Les deux hommes deviennent amants et parcourent l’Italie ensemble pour que Tonio se fasse un nom en tant que chanteur et Maffeo en tant que compositeur. Pour cela ils vont à Rome, l’ancienne place forte de la musique et l’endroit le plus critiqueur du pays. Passer par Rome peut ruiner une carrière en seulement une seule représentation.

Tonio entre sous la protection d’un évêque avec qui il a une relation. A côté, il se sent attiré par une jeune fille anglaise, veuve depuis peu. Ensemble ils vivent une grande histoire d’amour.

Mais Tonio veut se venger de son fameux père. Pour cela, il se déguise en femme et le séduit. Il est forcé de le tuer alors qu’il lui avait donné une chance de rester en vie. Carlo s’était remarié avec Marianna, la veuve de son père, et lui avait donné des garçons, assurant par la même occasion la continuité de la famille.

La voix des anges ne fait pas parti des romans pornographiques d’Anne Rice, mais elle décrit presque à chaque fois les relations sexuelles, que ce soit (rarement) entre un homme et une femme, qu’entre un homme et un homme. Mais on retrouve sa plume avec plaisir.

Marion L. (Source image : Electre)

Publié dans Autres

Commenter cet article