Barry Trotter 2 : la suite inutile; Michael Gerber (2005)

Publié le par M.L.

Barry Trotter 2 : la suite inutile; Michael Gerber (2005)

[lu et article écrit en 2011)

Toujours un peu de mal à entrer dans le livre. Moins vulgaire que le premier tome (car voici le second), mais toujours cette résistance des mots. J’ai même tenté de le lire à voix haute avec l’accent du sud… ça passe mieux.

Après plusieurs pages on entre dans son monde et on se laisse entraîner. Moins vulgaire que le premier dans les mots, certes, mais une grande présence du sexe.

L’auteur a sa version des passages d’Harry Potter. Vous vous souvenez lorsque Harry et Ron boivent du polynectar pour prendre l’apparence des amis de Malefoy ? Et bien là c’est du nectar corporel « c’est un cocktail des fluides corporels de quelqu’un… du crachat, de la morve, du sang, tout ce que tu peux imaginer de pire. Tu bois ça et tu deviens le propriétaire des fluides… […] (Pendant 15 abominables minutes, Harry et Ron s’étaient transformés en Crabe et Gaule.) C’est comme ça que nous avons découvert que Rato n’était pas "un blond naturel"

Ou bien le passage avec le basilic qui devient un basiluc : « ce n’était qu’un vieux traversti, finalement… qui paralysait seulement par ses réflexions acides (par exemple il avait dit au chat qu’elle avait de trop grosses chevilles.)

Et le professeur Rupin est en fait une truite garou mordue « pendant une pêche à la mouche en Ecosse. » (révélation du chapitre 11)

Quand on est enfin entré on n’en sort plus. Un peu de suspens rend ce livre agréable. Ce n’est pas hilarant mais les jeux de mots sont bien trouvés. Je le préfère au premier. Y-a-t-il un troisième ? Le ridicule ne tue pas après tout. J’ai bien aimé. L’intrigue est plus intéressante mais moins complexe (que le livre qui parle du film du film…) En tout cas l’auteur doit s’amuser à l’écrire. A découvrir.

Marion L.

(Lien vers tome 1 ici)

Publié dans Humour

Commenter cet article