Le cadeau de Sebastian Fitzek (2021) SP

Publié le par Marion L.

Le cadeau de Sebastian Fitzek (2021) SP

"Il est des cadeaux qu'on préférerait ne jamais recevoir." Milan en goûte l'amère expérience. Un thriller haletant, dans la même veine que ses précédents. Sortie du roman le 4 mars 21 aux éditions de l'Archipel. Merci à eux pour ce SP.

     Milan est analphabète et il en a honte. Il le cache à tout le monde, même à sa petite amie, Andra. Seul son père, en maison de retraite, est au courant. Après avoir vécu de petits larcins, il est embauché dans un restaurant inspiré des "Diner" américains.

     Malgré son secret et ses efforts pour le cacher, il mène sa vie normalement. Jusqu'à ce jour où, en vélo à un feu, il croise une voiture. A l'arrière, une jeune fille en pleurs, au regard désespéré, plaquant une feuille contre la vitre.

     Milan ne peut pas lire ce qui est écrit. Mais il ressent au fond de lui que cette jeune fille a besoin d'aide et qu'il s'agit d'un appel au secours. Dans le doute, il décide de l'aider et entraine avec lui sa petite amie, Andra.

     Zoé, enlevée, est torturée par ses tortionnaires pour prouver à Milan qu'ils ne plaisantent pas. Ils lui réclament une somme d'argent en échange de sa vie.

Depuis le début cette affaire est étrange. Et la suite en rajoute au mystère car la course poursuite remonte le passé de Milan, le forçant à se souvenir d'événements oubliés. Des personnages apparaissent ici ou là pour rajouter de la complexité à l'affaire.

     Une fois commencé, j'ai eu toutes les peines du monde à le reposer pour me coucher. Comme une sorte de road-trip infernal, nous suivons Milan et Andra dans leur course-poursuite. Et comme eux, nous ne comprenons rien à ce qui se passe. Et c'est une bonne chose ici car l'envie de percer tous ces mystères est très forte.

     J'étais tellement dedans que je l'ai lu vite. Trop peut-être. Une fois la révélation faite j'ai eu un gros bug "quoi ? Mais... comment ?" qui m'a poussée à relire les quelques passages qui me posaient problème. Bravo à l'auteur.

     J'avoue qu'il me reste encore quelques zones d'ombre. Il faudra que je le relise, c'est certain (avec plaisir !)

     Il comporte quelques scènes violentes. Il s'ouvre par exemple sur le viol de Milan en prison. Il aurait tué une enfant et les tueurs d'enfant ne font pas long feu en prison. Il raconte alors toute son histoire à son tortionnaire pour éviter des sévices plus importants.

     Pourquoi lui ? Que s'est-il réellement passé il y a 15 ans ? Qui sont ces gens ? Pourquoi cette somme précise ? Pourquoi rançonner un homme qui ne connaît pas cette enfant ?

J'aime beaucoup le travail de Sebastian Fitzek. Un roman qui aborde deux grands axes : l'alexie dont souffre Milan (l'incapacité totale de décrypter les mots. L'auteur utilise l'alphabet cyrillique pour que le lecteur puisse se rendre compte du phénomène) et la transmission probable du gêne de la psychopathie. Un roman qui manipule son lecteur et qui plaira aux amateurs du genre.

Marion (Source image : les éditions de L'Archipel. Retrouvez le livre sur leur site : Le cadeau.)

Commenter cet article

M
Je n'ai encore rien lu de lui mais je le ferai un jour, je n'arrive plus à lire tout ce que je voudrai en ce moment j'essaie de profiter qu'on est pas à nouveau confinés pour aller balader tous les jours ! Merci pour ta présentation
Répondre
M
Tu as bien raison, il faut profiter de l'extérieur ^^. C'est un auteur que j'aime beaucoup. Je n'ai pas lu ses anciens, mais je pense me faire sa bibliographie un jour.