Fonteclose, le trésor de Charette de Vanessa Pontet (2019) SP

Publié le par Marion L.

Fonteclose, le trésor de Charette de Vanessa Pontet (2019) SP

Fonteclose, c'est un manoir en Vendée. Il est réputé hanté. Mais cela n'a pas découragé une famille parisienne, les Perceval. Un grand merci aux éditions Slalom pour ce SP. Dès 8 ans (bons lecteurs.)

     Les Perceval l'ont acheté afin de concrétiser leur rêve : en faire un hôtel-restaurant luxueux. Luc et Marie, les parents, ont entraîné leurs enfants, Victor (15 ans) et Lucie (13 ans) dans cette aventure. Autant dire que les deux adolescents ne sont pas enchantés de quitter Paris pour ce coin de Vendée.

Or, il s'avère que le manoir est bien hanté par d'anciens propriétaires, la famille de Parenssay. Le comte Erwan de Parenssay était un fidèle du général Charette, une figure emblématique vendéenne qui a vraiment existé.

     Le général Charette menait la Contre-Révolution en Vendée contre les Républicains. Si vous avez été au Puy Du Fou (d'ailleurs cité dans le livre) vous le connaitrez et saurez de quel moment de l'histoire je parle.

     Les anglais, pro-monarchie, auraient financé les projets du général afin de sauver la monarchie française. Ce trésor aurait été séparé afin de ne pas tomber aux mains des Républicains, dont une partie confiée par le général aux bons soins du Comte de Parenssay, avec pour mission de le protéger.

     Une promesse qui le maintient lui et sa famille à Fonteclose. Une famille qui tente d'effrayer tous les nouveaux propriétaires afin qu'ils s'en aillent avant de trouver le trésor. Mais cela s'avère plus compliqué avec les Perceval. Ce qui amène à une situation inédite qui bouleverse les projets de l'hôtel-restaurant.

     Une plongée dans l'histoire de la Vendée avec ces aventures de fantômes. Rien de mieux que de côtoyer des gens qui ont vécu les faits pour les découvrir et les apprendre (mieux que ne le font les cours, comme le dit un moment Victor.)

     Une histoire riche en rebondissements, très agréable à lire. Il se passe toujours quelque chose avec ces fantômes. Au point de rendre Marie un peu folle parfois. Et un choc des cultures entre le XXIème siècle et le XVIIIème. Pas les mêmes mœurs, pas le même langage, pas les mêmes convenances. Ce qui complique parfois le dialogue et la cohabitation.

L'histoire est prenante, les personnages sont sympas, l'idée est chouette. A cela se rajoutent de l'humour, des rebondissements et une chasse au trésor sur fond d'histoire vendéenne. Et, n'oublions pas, les illustrations d'Anne-Lise Nalin qui sont magnifiques et apportent beaucoup à l'histoire. Un très bon roman jeunesse. Le premier d'une série ?

Marion (Source : les éditions Slalom. Retrouvez le livre sur leur site : Fonteclose : le trésor de Charette.)

Commenter cet article

M
A noter donc pour les amateurs de fantômes et de frissons :) si en plus ils sont sympas ! Merci pour cette présentation, mon petit-fils adore ce genre d'histoires
Répondre
M
Oui. Après, il ne fait pas du tout peur. Au contraire, on en oublie presque que ce sont des fantômes et c'est bien plus drôle qu'effrayant. Pas trop de frissons mais un très bon moment.