Filles uniques d'Anne Loyer (2021) SP

Publié le par Marion L.

Filles uniques d'Anne Loyer (2021) SP

La politique de l'enfant unique en Chine. Xinxin en subit les conséquences, elle qui rêve d'être grande sœur. Un grand merci aux éditions Slalom pour ce roman sorti le 4 février 2021. A partir de 12 ans.

     Xinxin est au lycée et comme tous les enfants de son âge, elle est enfant unique. C'est le résultat de plusieurs années de politique de l'enfant unique en Chine. Afin d'obtenir des congés ou des aides il valait mieux n'avoir qu'un seul enfant.

     Depuis quelques années, cette politique a changé. Désormais, le pays appelle sa population à faire plus d'enfants. Et c'est un appel qu'ont entendu les parents de la meilleure amie de Xinxin. Un matin, elle lui annonce que sa mère attend un autre enfant, ce qui s'avère être une calamité pour elle. Pas pour Xinxin qui aimerait que ses parents fassent de même.

     Car Xinxin ressent le besoin d'être soeur. Elle vit sa condition d'enfant unique comme une solitude. Elle en parle à ses parents, espérant les convaincre de changer d'avis. Mais rien ne fonctionne, pire, elle sent que sa famille lui cache quelque chose.

     Xinxin ne compte pas en rester là. Elle enquête et veut en savoir plus sur ce qu'on lui cache. Elle se retrouve vite seule face aux siens qui font bloc (sa mère, son père et ses grands-parents.)

     Elle croise la route de Long, par hasard, en revenant dans son ancien quartier rasé pour la modernisation de la ville. Il lui fonce dessus et fait tomber une statuette. En voulant la lui rendre, elle découvre son histoire.

     Car la politique de l'enfant unique a eu plusieurs conséquences. Pour Long c'est d'être considéré comme un enfant fantôme. Second né, il n'a pas le droit d'exister. D'ailleurs, il n'existe pas pour la société, ce qui l'oblige à se cacher et l'empêche d'avoir accès à l'éducation et au reste.

L'autre conséquence qui a secoué la famille de Xinxin est le grand secret du roman. Donc je ne vais pas vous le dire.

     Le sujet m'intéressait beaucoup. J'aime découvrir des sujets de ce genre en littérature jeunesse. Ils permettent d'évoquer certaines thématiques avec les adolescents. Et je ne connaissais pas cette autrice. C'était l'occasion de la découvrir.

     Ces dernières semaines j'ai eu quelques pannes de lectures.... Avec celui-ci, j'ai eu un peu de mal à entrer dans l'histoire et à m'intéresser à Xinxin et à ce qui lui arrivait. Et je n'ai pas accroché, au début, avec la manière de raconter de l'autrice (Ce sont des choses qui arrivent.)

     A partir du moment où Xinxin découvre le secret, j'ai enfin été happée par l'histoire. L'alternance entre ses moments à elle et ceux d'un autre personnage était agréable. C'est à ce moment que j'ai commencé à m'attacher à Xinxin. Comme si l'histoire avait été longue à se lancer.

     Une fois lancée, j'ai pris plaisir à découvrir les différentes thématiques en plus de l'enfant unique et de ses conséquences. Puisqu'il y a aussi le système Chinois qui contrôle les naissances, l'intérêt d'avoir un garçon au lieu d'une fille, l'importance de réussir ses études et sa carrière pour faire vivre sa famille et prendre soin de ses parents... 

Le sujet est intéressant et abordé de plusieurs façons, c'est le gros point fort du livre. En plus des diverses thématiques abordées. C'est pourquoi je le conseillerai aux adolescents à partir de 12 ans à l'aise en lecture. Les retours des lecteurs sont d'ailleurs très bons.

Marion (Source image : les éditions Slalom. Retrouvez le livre sur leur site : Filles uniques. Et l'interview de l'autrice dans laquelle elle parle de son roman : Anne Loyer : "L'adolescence doit rester une porte d'entrée vers le meilleur !"

Publié dans Jeunesse - Adolescents

Commenter cet article

M
Un sujet en effet intéressant pour les ados. En plus c'est un fait de société dont nous ne comprenons pas forcément les conséquences vus de l'Occident...A faire lire à tous mais particulièrement aux enfants uniques (ma mère en était une et en a énormément souffert) et à celles ou ceux qui à l'adolescence, rouspètent après leurs fratries :) bon week-end Marion, j'espère que tu vas bien et que tes projets se concrétisent
Répondre
M
Oui, très intéressant. Et original. Car en plus de parler de l'enfant unique et comment un enfant peut mal le vivre, il évoque la situation en Chine. Même si je n'ai pas complètement adhéré à l'écriture, je vais le conseiller.<br /> Merci ! Oui, les choses avancent lentement mais elles avancent.