Voyage extraordinaire au royaume des sept tours d'Arthur Ténor (2008)

Publié le par Marion L.

Voyage extraordinaire au royaume des sept tours d'Arthur Ténor (2008)

Thédric est un étudiant en droit comme on peut l'être en 2020. La différence en cette fin de XXIe siècle, ce sont les possibilités de tourisme, grâce à la découverte en 2062 des tunnels quantiques.

     Thédric a soif d'aventures et a fait plusieurs voyages sur Terre. Son rêve est à présent de découvrir un des infinimondes mis au jour par ces fameux tunnels quantiques. Un jour, sur un coup de tête, il se laisse tenter par une agence de voyage et choisit un raid "Emotions fortes" au royaume des sept tours.

     Ces infinimondes semblent nourris par notre imagination. Le royaume des sept tours est un monde de fantasy médiéval coupé en deux (en gros.) Au Nord, il y a les terres noires, dirigées par l'Immonde où seules des créatures telles que les orques peuvent vivre. De l'autre côté, il y a le monde des sept tours, dirigé par des frères seigneurs. On y trouve la vie et elle est variée (elfes, équined - une sorte d'hippogriphe...)

     Thédric est pris en charge par un guerrier Litith qui sera son guide pendant son voyage. Et il en a bien besoin car il ne connait pas toutes les subtilités malgré son guide papier. En plus, il se comporte comme un véritable touriste.

     Mais les choses ne se passent pas comme prévu. La guerre est sur le point d'éclater avec l'Immonde. Les "étrangers" (ceux du monde réel) ne peuvent plus rentrer, ils sont coincés au royaume des sept tours, dont Thédric.

     Ce qui ne bouleverse pas tant que cela notre héros qui se plait bien ici, loin de son univers gris et routinier d'étudiant parisien. Ici, il peut devenir un guerrier et participer à cette guerre.

     Au début, Thédric n'est pas vraiment un personnage attachant car trop "touriste". Un élément très bien rendu par l'auteur. Il parle tout le temps, pose des questions, se comporte presque sans gêne, prend des photos... Tout en restant raisonnable, mais il a ces défauts du touriste. Jusqu'à ce que les choses deviennent sérieuses et que le "voyage touristique" s'achève.

L'idée est superbe et c'est ce qui m'a attirée dans ce roman jeunesse (désolée pocket mais... cette couverture ne donne vraiment pas envie.) Il créé même un univers riche et intéressant avec ses habitants et ses us et coutumes.

     C'est le second roman que je lis d'Arthur Ténor ("roman d'horreur"), auteur qui a très bonne réputation en littérature jeunesse. Je n'avais pas trop accroché à ce roman. C'était l'occasion d'en essayer un autre et.. c'est un chouette univers, c'est très bien écrit, c'est entrainant mais je n'arrive pas à trouver à quoi c'est dû, j'ai des réserves.

     Peut-être sa construction, la manière de raconter de l'auteur... j'ai eu beaucoup de mal à être transportée. Il a fallu que j'arrive vers la fin. Pourtant, c'est très bon.

Un roman fantasy pour jeunes adolescents qui mélangerait l'univers de Tolkien avec Narnia (les auteurs étaient amis, bon mélange.) Une très bonne idée de base, de chouettes idées tout du long, bien écrit. Peut-être dérangée par le personnage de Thédric qui est un peu particulier.

Marion (Source image : librairie Durance.)

"- L'avenir est comme une illusion : il a l'apparence du vrai et la fragilité du mirage. Y croire, c'est le subir. Le vouloir, c'est en devenir le maître... en partie du moins." (page 86)

Commenter cet article