Virtual Revolution 2046 de Guy-Roger Duvert (2020) SP

Publié le par Marion L.

Virtual Revolution 2046 de Guy-Roger Duvert (2020) SP

Un thriller futuriste dans un monde de gamers et de verses où les multinationales sont toutes puissantes. Bienvenue dans le monde virtuel. Un grand merci à l'auteur qui renouvelle sa confiance.

     Si vous voulez découvrir l'atmosphère de ce livre, allez voir la bande-annonce du long-métrage de l'auteur (aussi réalisateur, entre autres) "Virtual Revolution 2047".

     Nash était policier jusqu'à ce que sa femme se fasse tuer là où elle n'aurait jamais dû mourir, à l'intérieur d'un verse.

     Avant d'aller plus loin, un verse, c'est quoi ? C'est un univers virtuel dans lequel des personnages peuvent évoluer (en très gros.)

     Le monde a bien changé en 2046. La technologie a évolué et la société avec elle et avec les nombreux problèmes rencontrés (sociaux, démographiques, écologiques...) Désormais, chacun possède une interface permettant de se plonger dans un univers virtuel. Certains ont même fait le choix d'y rester, ce sont les "Connectés". Ce qui a rendu les créateurs de ces mondes très puissants. Tout est expliqué en début du livre.

Vous pouvez trouver des verses de toutes sortes, de l'univers d'actions à celui du Far West, en passant par un campus américain tout ce qu'il y a de plus normal.

     A l'extérieur, dans le monde réel, c'est un peu le Far West aussi. Les multinationales dominent avec leur propre armée, kidnappent des Connectés sans problèmes, répondent à des codes de conduite adaptés à ce nouveau monde et ne doivent répondre qu'à une seule instance étatique : Interpol, encore assez puissant pour enquêter et demander des comptes lorsque la sécurité des gamers n'est plus garantie.

     Nash, donc, a perdu sa femme dans un verse. Ce qui le mène à enquêter sur ce phénomène et à "chasser"" les responsables de ces meurtres. Il travaille désormais pour l'une de ces multinationales qui s'est inquiétée de ce phénomène.

     Un problème semble toucher les verses de son employeur. Une guilde est apparue et avec elle, des événements surnaturels ou du moins inexplicables. Nash se lance dans cette enquête et tente de découvrir qui est Shanvor, ou ce qu'il est.

     En parallèle, nous avons Genna, un agent d'Interpol. Très douée, intelligente et asociale. Interpol lui colle un coéquipier afin de la surveiller, pour son plus grand déplaisir. Ensemble, ils enquêtent sur une série de meurtres étranges. Des connectés seraient devenus des as du meurtre le temps de tuer leur cible. Il semblerait qu'ils aient subi un lavage de cerveau. Par qui, comment et pourquoi ?

     Et enfin, le troisième personnage que nous suivons : Rei. Rei est une Connectée qui joue avec sa partenaire. Elles sont inséparables. Jusqu'au jour où des hommes armés et entrainés kidnappent Natsumi. Rei se lance à sa recherche afin de la sauver, quitte à se mettre en danger. Car en tant que Connectée, elle ne connaît plus le monde réel et ses codes, et elle n'est plus personne.

Autant dire que vous ne vous ennuyez pas une seule seconde, car avec ces trois personnage et leurs intrigues, il se passe toujours quelque chose. Surtout que chacun est le personnage d'un chapitre (disons, le format n'est pas celui du chapitre) et que ces derniers sont très courts. Cela donne un rythme intéressant à l'histoire, nous jonglons entre les personnages.

     J'ai été entraînée dans chacune des enquêtes. Et j'ai aimé les trois intrigues tout autant. J'ai bien aimé aussi ce monde futuriste. Pas dans le sens où il fait envie mais dans son ambiance et son design. Il fait penser, visuellement, à un genre de films de SF de type "Blade Runner". Si vous voyez de quoi je parle.

En tout cas, les aventures de ces personnages ne sont pas finies. Et moi j'ai passé un très bon moment, entre les personnages, les intrigues, l'univers, l'ambiance. Un bon mélange entre SF et thriller. Ce qui fait de lui mon préféré de l'auteur pour le moment.

Marion (Source image : Guy-Roger Duvert.)

Commenter cet article