RC 2722 de David Moitet (2020) SP

Publié le par Marion L.

RC 2722 de David Moitet (2020) SP

Le réchauffement climatique et ses conséquences. Voilà le scénario que nous propose David Moitet dans ce nouveau roman jeunesse (+12 ans) dystopique. Un grand merci aux éditions Didier jeunesse et à Netgalley pour ce SP. Sortie le 23 septembre.

     Oliver a grandi dans un bunker avec son père, son frère aîné et une communauté. Il n'a pas connu l'extérieur et n'en sait que ce qu'on lui en a dit. Un virus a ravagé la population mondiale. Ils sont sûrement les derniers survivants.

     Le réchauffement climatique a modifié la vie en France, en rendant des zones désertiques. Les grandes migrations vers le nord ont déclenché une maladie dévastatrice qui n'a laissé qu'une poignée de survivants. Sortir du bunker tuerait quiconque s'y risquerait.

     Oliver est le fils d'un ingénieur en charge du réacteur nucléaire qui les fait vivre. Il fait partie de la caste haute de cette nouvelle société. Mais il a tout rejeté, insatisfait. Il s'est engagé auprès des ouvriers en charge des réparations. Alors que son frère rejoignait les rangs des guerriers de l'eau. Des guerriers ultra-entrainés qui prennent le risque de sortir à la surface pour ramener de l'eau. Une fracture s'est créée entre lui et les siens.

     Les choses changent lorsqu'il accepte une mission de réparation au plus près de la surface. Une porte serait défectueuse, ce qui met toute la communauté en danger. Il y découvre que tout fonctionne correctement, mais que quelqu'un s'amuse à sortir... pourquoi ?

C'est alors qu'on lui annonce le décès de son père. Oliver se retrouvera embarqué dans une enquête, celle de son passé et des secrets de l'abri.

     Nous démarrons avec la vie d'Oliver dans l'abri et ses envies d'extérieurs. Puis nous avançons au rythme de ses recherches et de ses découvertes. Un événement important va même le pousser à fuir.

     Durant son périple, Oliver prendra connaissance des souvenirs de son père grâce à un implant. A travers ces moments nous assistons aux conséquences du réchauffement climatique sur la population française : notamment le manque d'eau. Puis le départ migratoire vers le nord de la France pour trouver un endroit moins touché ou pour quitter le pays : les dangers de la route, les passeurs, les maladies, les camps... Et enfin, le terrible virus qui a tout changé.

     La vie au-dehors est soumise à des règles et Oliver les apprendra en cours de route.

Un roman prenant qui peut être la base d'un débat avec les adolescents. Car David Moitet imagine le monde si personne ne fait rien et laisse le réchauffement climatique empirer. Ce que je peux vous dire c'est qu'il ne prend pas de gants. Le message est clair.

Marion (Source image : les éditions Didier jeunesse. Retrouvez le livre sur leur site : RC 2722)

" -C'est la nature humaine, tu ne la changeras pas. Nous sommes un virus. Nous prenons ce dont nous avons besoin au détriment de ce qui nous entoure." (page 232 sur liseuse.)

Commenter cet article