Autant en emporte le temps de Ward Moore (1977)

Publié le par Marion L.

Autant en emporte le temps de Ward Moore (1977)

Uchronie : Ward Moore imagine dans ce livre un autre espace temps : et si les Sudistes avaient remporté la bataille de Gettysburg et la guerre, et non les Nordistes ?

     Il invente donc une nouvelle société, car les lois, le gouvernement, les évolutions sociétales, humaines et technologiques ne sont pas les mêmes, ni la séparation du territoire, que ce soit aux Etats-Unis que dans le reste du monde.

     Il n'est pas forcément nécessaire de bien connaître cette période historique pour comprendre. Par contre, c'est toujours un plus afin de mieux apprécier les différences.

     Dans cet univers, rien n'est drôle pour les habitants du Nord des Etats-Unis. La pauvreté fait rage et le Nord a régressé : racisme, esclavage (de tous car les habitants, trop pauvres, peuvent s'engager par endenture, une forme d'esclavage par contrat)...

     Dans le Sud, c'est tout le contraire : les universités existent, pas de racisme, de la richesse, des intellectuels...

     Le personnage nait en 1921 alors que la première guerre mondiale n'est pas arrivée. En effet, la France est un Empire puissant face à l'Empire Germanique. Le monde est différent de celui que nous connaissons et les combats ne sont pas les mêmes.

     Sauf que... le personnage écrit son histoire et sa version en... 1877.

     J'ai eu envie de lire ce livre à la suite de ma lecture du "Maître du Haut-château" de Philip K. Dick, car l'auteur se serait inspiré de ce livre (entre autre), en imaginant que les Allemands gagnaient la guerre.

     Dans celui-ci nous avons affaire à un "témoignage", celui d'un certain Hodgins Bakmaker. Il nous raconte sa vie (la vraie) à travers ses sensations, ses sentiments à la manière d'un Alvin le Faiseur (mes lectures de l'époque.)

J'ai bien aimé ce livre, une idée originale et intéressante. En plus, il ne se contente pas d'imaginer autrement, il insère aussi des notions de philosophie. Le personnage est un intellectuel qui lit beaucoup et discute avec des penseurs plus ou moins comme lui qui ont une manière de voir les choses différemment. En bref, un livre qui saura aussi plaire aux non-amateurs de SF.

Marion (Source image : Babelio)

Commenter cet article