L'école des rêves 1 : promotion Neptune de Paul Ivoire (2020) SP

Publié le par Marion L.

L'école des rêves 1 : promotion Neptune de Paul Ivoire (2020) SP

D'où viennent nos rêves ? D'un autre monde et là-bas, les plus jeunes sont formés dans une école pour nous permettre de rêver. Merci à Poulpe fictions pour ce SP.

     Kimlan fait sa rentrée à Chambord (oui, le château). C'est une grande année car à la fin du premier trimestre, il devra passer une épreuve, celle des comètes. Et elle décidera de son avenir.

     Cet examen est composé de trois épreuves : une épreuve d'Imagination (afin de savoir façonner des rêves ou des cauchemars), une épreuve de voyage (afin d'apprendre à passer de tableau en tableau, un moyen de transport chez eux) et une épreuve d'analyse (afin de savoir lire les bulles des rêves, en gros, et d'y déceler le moindre problème pour le réparer.)

     Kimlan appréhende cet examen car sa mère y a échoué et il ne sait pas pourquoi.

Nous assistons au premier trimestre dans ce tome 1. Avec la rentrée, la découverte des autres camarades de la classe (pas tous sympas), les règles de l'école et de ce monde, les cours dispensés et les tournois.

     Ces derniers apportent de l'action. Car dans l'école ils apprennent à façonner des rêves. Donc, lors de ces tournois, ils façonnent quelque chose (un monstre, un objet, un animal...) qu'ils font affronter avec la création de l'adversaire. Le but est d'éjecter cette création hors du ring et de savoir user de son imagination pour contrecarrer les attaques.

     Ce premier tome est illustré (par Antoine Brivet), ce qui ajoute quelque chose de très visuel et d'agréable. Les images aident parfois à la compréhension du texte, à visualiser ce qui est décrit ou raconté. Et comme il s'adresse à des enfants, je trouve ça important.

En plus l'idée de base est très bonne. Ce qui donne un mix entre "monstres & cie" et "Harry Potter".

     Cette école serait l'équivalent de notre collège, mais rien à voir avec les cours qui nous sont enseignés en 6ème.

J'ai peut-être eu un peu de mal avec l'écriture de l'auteur. Mais c'est un détail. Je suis curieuse de la suite car en plus de cette année scolaire et de l'univers, il y a un problème concret à résoudre ; en arrière plan pour le moment mais à fort potentiel pour la suite.

Marion (Source image : Poulpe fictions. Retrouvez le livre sur le site de l'éditeur : L'école des rêves.)

PS : si vous suivez le lien, vous pourrez feuilleter un extrait.

Commenter cet article

M
J'ai entendu parler de cette série et je me demandais si elle plairait aux préados et je crois bien que j'ai la réponse dans ta chronique !!
Répondre
M
Elle plaira ^^. Le côté école peut faire penser à Harry Potter (sans être du tout la même chose.)