Entité de Lili Garden (2020) SP

Publié le par Marion L.

Entité de Lili Garden (2020) SP

Un grand merci à Evidence éditions pour ce roman. Quand le rêve d'une maison tourne au cauchemar.

     Caroline est mariée à Charles et ils vivent le grand amour. La jeune femme a quitté son emploi cinq ans plus tôt pour s'occuper de leur fils, Gabriel. Et Caroline rêve de leur trouver une belle maison qui leur appartiendrait.

     C'est ainsi qu'elle fait la découverte de Providence, une belle demeure que le salaire seul de Charles (médecin) peine à acheter. Pour elle, sans qu'elle ne s'explique pourquoi, elle a été attirée par cette maison. Alors que Charles n'aime pas trop et aurait aimé un déménagement moins précipité.

Le piège se referme sur Caroline.

     Pourtant, les signes étaient là. Charles a vu sa femme changer, avoir des absences, un comportement étrange au point de négliger Gabriel. Et Gabriel a essayé de l'alerter.

     Car voilà, Caroline est victime de quelque chose dans la maison et Gabriel le voit et le sait. Mais Charles est épargné par tout ça et ne comprend ni sa femme, ni son fils.

Caroline affronte et cherche des réponses pour lutter et s'en sortir, pour son fils.

     Le roman respecte les codes du genre de la maison hantée. D'abord, nous commençons par découvrir le quotidien serein de la famille. Cela permet de connaître les personnages et les découvrir alors que tout va bien. Afin de mieux saisir la déchéance et les conséquences des événements.

     Puis, le quotidien est perturbé par des petits détails qui ne peuvent pas vraiment alerter les personnages. Des petits riens qui amorcent un changement.

     Et enfin, ces petits riens prennent de l'ampleur et deviennent dangereux et anxiogènes, voire terrifiants. Le héros doit les affronter car sa vie et celle de ses proches sont en danger. Car la chose, l'"entité", prend des forces.

     "Entité" suit ce schéma. Et je dois avouer que pendant une centaine de pages j'ai eu beaucoup de mal à entrer dans l'histoire, alors même qu'il se passe quelque chose assez vite.

     Et puis, j'ai été happée par le combat de Caroline. Par ses défaites et ses victoires. Je ne saurai dire ce qui a déclenché ça. Est-ce un événement ? Ou est-ce une accélération dans le rythme avec un enchaînement des manifestations et une tension qui est devenue plus que palpable. Je ne sais pas.

     Tout ce que je sais c'est qu'à un moment, je n'arrivais plus à lâcher le livre (la liseuse), happée par le combat de Caroline et sa descente aux enfers / vers sa folie. Elle se retrouve isolée à cause de l'entité, des amis qui lui en veulent, un mari distant et méfiant. Il lui reste son fils, ce qui la transforme en lionne. C'est sans doute là que j'ai accroché.

Un bon roman d'horreur qui reprend les codes de la maison hantée avec brio. Peut-être un peu long à se lancer, mais il faut ce moment pour que la suite puisse devenir aussi forte ! Une écriture qui ne m'a peut-être pas complètement séduite mais qui se lit bien. Peut-être vais-je essayer un autre roman pour voir.

Marion (Source image : Evidence éditions. Retrouvez le livre sur leur site/boutique : Entité.)

Commenter cet article