La maison de la nuit tomes 10 à 12 de PC Cast et Kristin Cast

Publié le par Marion L.

La maison de la nuit tomes 10 à 12 de PC Cast et Kristin Cast

Je n'avais pas pu lire la suite de cette série car le tome 10 n'était pas encore sorti (en 2014)… ce qui date ! Impossible d'oublier car les histoires s'enchainent comme si tous les tomes étaient un seul et même livre. Ce qui fait que les événements sont plus ou moins répétés, et ce qui m'a permis de ne pas être perdue après toutes ces années. Même dans la multitude des personnages. (Retrouvez les articles des tomes précédents en cliquant sur les liens : La maison de la nuit 1 à 4 ; la maison de la nuit 5 à 8 ; la maison de la nuit 9.)

Par contre, la continuer 7 ans après n'est pas une bonne idée car je n'étais pas dans l'ambiance. Pour le tome 9 (j'ai relu mes notes pour me remettre dedans), je notais que le rythme continuait à être lent mais que ce n'était pas du tout gênant...

Tome 10 : cachée (2014)

     C'est vrai que le rythme est lent… un exploit car il se passe toujours quelque chose. A tel point que ce tome aurait pu être le dernier. Dans le 9, grâce à un sort, Zoey et les autres ont révélé au monde que Neferet était LA grosse méchante de cette histoire. C'était l'enjeu des autres tomes, pouvoir l'empêcher d'agir et la "vaincre" sans aide car tous la pensaient fantastique et personne ne voulait les croire. Cet enjeu achevé, je pensais que le tome suivant serait sa défaite !

     Car - en plus - elle est tellement nuisible et dangereuse que les autrices concentrent leurs personnages dans le combat et en oublient l'univers (l'école devient uniquement un décor par exemple.) Le même défaut qu'avait "journal d'un vampire" (même si, s'il faut choisir, je préfère de très loin "la maison de la nuit".) Mais il y en a 12 alors… pas de suspens, l'histoire continue (attention, tomes de trop ?)

     Quelques lenteurs. Par exemple, régulièrement, un personnage fait quelque chose, ressent quelque chose ou vit une expérience qui nous est raconté (nous le/la vivons en même temps que le personnage) mais il le raconte en détail aux autres. (un gros défaut que je n'ai vu que dans ce tome 10... ou je n'y ai pas fait attention dans les autres.)

Tome 11 : révélée (2014)

     Je me suis plongée dans ce tome 11 avec l'impression que l'histoire aurait pu s'achever dans le précédent. Mais l'histoire continue. Certes, elles abordent autre chose comme des querelles avec la communauté humaine et l'ancienne magie.

      Au début de ce tome - toujours influencée par l'idée que la série aurait pu faire 10 tomes - j'ai eu l'impression que la querelle avec les humains aurait pu arriver plus tôt.

     Puis, j'ai été prise par l'histoire et le développement de l'ancienne magie. Contrairement à l'autre sujet (les humains) qui sort un peu de nulle part (oui, des tensions existent déjà un peu, mais les faire ressurgir comme ça, à ce moment, sont la tentative d'ajouter un nouvel élément perturbateur pour prolonger l'histoire et c'est moche), celui-ci a été évoqué plusieurs fois et introduit par la pierre de Zoey. Alors pourquoi pas.

     J'attends le tome 12 pour voir comment elles concluent cette histoire. Surtout qu'elles ont rendu Neferet immortelle… et que d'autres immortels du côté du bien ne sont pas intervenus depuis le début (ce qui soulève le problème de les faire soudainement intervenir maintenant comme solution au problème. Par chance, j'ai lu le 12 et… non. Cette non intervention est même justifiée. Comme quoi elles ont dû y penser car l'un de leur personnage se pose la question.)

Bref, mon intérêt est perdu pour cette histoire avec ces tomes 10 et 11 mais elle me rend encore curieuse (et il ne reste qu'un tome !)

Tome 12 : sauvée (2017 en poche)

     Dernier tome de la série qui réconcilie avec elle. Peut-être aurait-il fallu qu'il soit à la place du 11.

     Dans ce tome, le groupe de Zoey s'intéresse à l'ancienne magie abordée mais pas encore traitée dans les tomes précédents. Elle est leur dernier recours pour combattre Neferet devenue immortelle. Et l'idée qu'ils trouvent est bonne.

     Dans ce final, Neferet est vraiment devenue folle et ne s'en cache plus. Un peu dommage car avant elle était méchante et l'ennemie, mais une méchante subtile. Certes, nos héros ont prouvé au monde des vampires qu'elle n'était pas celle qu'elle prétendait. Mais il restait éventuellement les humains. Là, elle est devenue psychopathe avec écrit "je suis une méchante sanguinaire et folle" sur le front.

Pourquoi pas, mais je trouve que cette originalité du méchant était intéressante.

     Je le dis, il y a des pertes, mais ça se termine quand même bon enfant.

     En bref, une série sympathique qui plaira aux amateurs (de bit-lit ? vampire en particulier ? Ou de fantasy vampirique ?) et qui fait passer un bon moment. Elle réunit une mythologie, de l'action, des mystères, de l'apprentissage, beaucoup d'amour (parfois trop, notamment dans le 11...), de la magie, des héros ados et de l'humour.

     Mais elle les réunit comme une bonne élève qui met en pratique. Et il y a un tome de trop, clairement, le 11 ! qui n'est là que pour la transition entre le 10 et le 12. Mis-à-part l'ancienne magie, les autres problématiques sonnent faux. Surtout les problèmes de cœur de Zoey (et surtout dans le 11 ! vous l'aurez compris.)

Pour résumer, une série efficace, qui liste et coche ce qui peut faire le succès d'une telle série, assez bien adaptée à un public grand ados (16 ans et plus), pour les amateurs de fantasy vampirique avec histoires de cœur importantes dans l'intrigue.

Marion (Source des images : la librairie Durance)

Commenter cet article