Surprise party d'Alice Caye (2005)

Publié le par Marion L.

Surprise party d'Alice Caye (2005)

Un livre pour débuter l'anglais grâce à une alternance des chapitres français/anglais. La collection "de l'une à l'autre langue" des éditions Talents hauts, qui partait d'un bon principe, mais qui n'édite plus rien depuis 2009.

     Une jeune fille organise une boum. Nous en suivons les préparatifs avant de nous intéresser aux autres personnages, des invités qui attendent cette soirée. Le tout accompagné d'un endroit sombre où des transactions malhonnêtes surviennent.

Et la particularité de ce livre ? Je l'ai spoilé en intro, nous alternons les chapitres en français et en anglais. Car ces deux langues se côtoient à travers les personnages.

     Nous suivons trois amies (plus ou moins) et deux garçons à la fois dans la venue de cette fête, mais aussi dans une histoire de chats, de vols de vêtements et de corruption.

     Pas grand chose à dire sur ce livre qui est bien plus là pour lire de l'anglais et se perfectionner dans la langue plutôt que pour une histoire vraiment convenable. Je n'ai pas été emballée par cette histoire qui ne tient pas vraiment la route, notamment cette histoire de corruption.

     Ce livre m'était conseillé par une lectrice qui avait aimé, ceci est donc au goût de chacun même si son argument n'était pas sur l'intrigue mais sur cette alternance de chapitre en français et en anglais. J'avoue que ce système est intéressant - ce pour quoi je vous partage ce livre et cette collection - et fatiguera, déroutera ou dégoûtera moins ceux qui tentent de s'améliorer en anglais et qui ne veulent pas se lancer dans un gros bouquin tout en anglais. Les carnets de jeux à la fin viennent compléter cette approche d'une autre langue.

     En ce sens, ce livre est bien fait, dommage que ce soit fait au détriment de l'intrigue.

Enfin, ce n'est que mon avis, si je reste neutre, ce livre est convenable et s'adresse à nos jeunes collégiens qui démarrent en anglais. Peut-être moins pour un adulte en terme d'histoires...

Marion (Source image : librairie Durance)

Publié dans Jeunesse - Adolescents

Commenter cet article

M
Et oui forcément pour comprendre un livre en anglais il faut une histoire simple :) j'avais ce genre de collection dans mon coin langue au collège et elle avait un certain succès car on peut lire la traduction pour voir si on a bien compris...j'avais aussi beaucoup d'album pour les 6ème avec le support de l'image c'était aussi une bonne idée pour débuter :)
Répondre
M
Oui. Pour ça que j'en parle, car je trouvais le concept vraiment bon. D'avoir une seule histoire qui ne répète pas, mais les chapitres alternent entre français et anglais. Comme ça, si tu ne comprends pas tout dans les chapitres anglais, tu n'es pas perdu dans l'histoire.