Rebelles tomes 2 à 4 d'Anna Godbersen (2012)

Publié le par Marion L.

Rebelles tomes 2 à 4 d'Anna Godbersen (2012)

     Voici les derniers tomes de la saga "Rebelles". Vous ne trouverez plus cette édition en librairie (pour les deux premiers, les deux derniers sont encore commandables). Mais les tomes sont bien réédités chez la librairie générale française (format poche.) Avec d'autres couvertures.

     Sinon, n'hésitez pas à retrouver la chronique du tome 1 en cliquant sur le lien : Rebelles 1.

     J'ai lu le premier et le second en 2012. C'est avec le confinement que j'ai pris le temps de continuer la série avec le 3 et 4. Je vous partage tous les tomes en une seule et même chronique. Pour résumer la série : Quand Gossip girl rencontre Jane Austen : la haute société New-Yorkaise de la fin du XIXe siècle. Chaque chapitre débute par un extrait de journal ou des citations de livres pour être une dame et un monsieur comme il faut.

Tome 2 : Rumeurs

     Elizabeth Holland s'est enfuie avec Will et se fait passer pour morte. A New-York, Diana Holland tombe amoureuse de l'ancien fiancé de sa sœur, Henry Schoonmaker. Mais la belle Penelope Hayes a des vues sur lui, son prestige, son nom et sa fortune. Elle est prête à tout pour arriver à ses fins. Rien n'est plus dangereux qu'un secret, celui que garde Diana et Henry.

     Elle arrive facilement à rendre ses personnages attachants. Et dans cette société constituée de requin, nos héroïnes, les sœurs Holland, ne sont pas épargnées. Ce qui nous fait terminer ce livre avec tristesse et déception pour ce qui arrive aux personnages. Eh oui, rien n'est simple et les convenances font prendre des décisions qui peuvent gâcher plusieurs vies.

     Il n'y a pas de méchants mais certains personnages obtiennent ce qu'ils veulent grâce à la perfidie et c'est… horripilant. J'ai eu la sensation d'assister à une tragédie (au sens théâtral.) Les événements s'enchainent. Au début certains paraissent anodins, mais non, ils sont des pièces d'un grand domino. Des pièces qui chutent les unes après les autres et entrainent les suivantes.

Mais rien n'est joué, il s'agit d'un tome 2.

Tome 3 : Tricheuses

     La suite des aventures des sœurs Holland de la haute société New-Yorkaise. Je gardais un très bon souvenir des deux premiers tomes. Et comme dit pour le deux, nous nous attachions vite aux personnages, ce qui rendait leurs malheurs plus vifs pour nous.

     Le trois continue dans cette lancée. Et même si cela fait 8 ans que j'ai lu les tomes précédents, je me souvenais des intrigues et des personnages. L'attachement est quand à lui peut-être moindre.

      Mais un petit plaisir de lecture, surtout pour les amateurs de Gossip girl et/ou Jane Austen. Les intrigues des personnages avancent… conclusion dans le 4. En attendant, j'ai passé un bon moment avec cette élite, leurs codes et leurs histoires.

     Dans ce tome, rapidement : Elizabeth est toujours en deuil mais elle doit affronter le monde de nouveau, car cela ne se fait pas de broyer du noir. Surtout que personne - à part sa famille - ne sait ce qui s'est passé. Diana, de son côté, est toujours amoureuse d'Henry. Même si ce dernier est marié à Pénélope. Un mariage des plus malheureux pour le jeune homme. En bref, tout ce petit monde se réunit et part en vacances au bord de la mer. De quoi permettre des rapprochements ou des rencontres, loin des chaperons.

Une série non prise de tête qui permet de se détendre. A suivre !

Tome 4 : Vénéneuses

     Achèvement de la tétralogie. Tout le groupe est de retour à New-York et les intrigues s'achèvent. Elizabeth est mariée mais est-ce la fin de son histoire ? L'autrice achève une histoire à moult rebondissements avec ce personnage. Il paraît être le plus fragile mais c'est celui qui surmonte le plus d'épreuves.

     Pénélope, malheureuse et rendue aigrie par son désastreux mariage, rencontre son pendant masculin : le prince de Bavière qui vit et pense comme un Européen. A cause de ce qu'elle a fait, elle passe pour la méchante, une sale garce. Mais ce n'est pas aussi tranché. Elle est la première victime du fonctionnement de leur caste. Elle a été élevée pour faire un beau mariage, ce qui est devenu son rêve. Elle a piétiné pour l'avoir mais elle était formatée, ce qui l'amène à son malheur.

     Diana est partie à la recherche de Henry, enrôlé dans l'armée. Un voyage qui la mène à Cuba et qui change tout. Elle n'est pas faite pour ce monde, trop rebelle. Comment se termine ce jeu du chat et de la souris entre elle et Henry ? Vous verrez. Si je donne mon sentiment, vous devinerez. Un personnage attachant sans doute mon préféré au début, et une fin qui lui ressemble. Je n'en dis pas plus.

     Carolina, l'ancienne domestique des Holland devenue riche héritière, est obligée de vivre avec son passé secret. Elle est mixte entre la jeune fille qui sort de sa condition et monte les échelons mais qui garde une fraîcheur et une certaine innocence, et cette même fille qui a appris les règles et les applique avec ardeur, comme une nouvelle convertie, qui se venge et aime montrer sa réussite. C'est un personnage très intéressant pour lequel nous souhaitons beaucoup de bien.

Cette série révèle les histoires amoureuses de cette fin XIXe, alors que les règles du jeu changent et que la société évolue. Un peu comme Downtown Abbey (même époque.) Ces rebelles ne jouent pas le jeu et imposent leurs règles. Une saga reposante, qui fait du bien, n'est pas prise de tête. Parfaite pour les vacances !

Marion (Source des images : librairie Durance et moi.)

Publié dans Historique

Commenter cet article