Whistlers de Michaël Fenris (2019) SP

Publié le par Marion L.

Whistlers de Michaël Fenris (2019) SP

Merci à Evidence éditions. Après ma découverte de cet auteur avec un recueil de nouvelles ("Horizons funèbres"), je voulais essayer un roman.

     Une expédition scientifique dans la jungle permet la capture de cinq créatures étranges, les whistlers. Ainsi nommées à cause des sifflements qu'elle produisent. Des bruits qui donnent l'impression qu'elles sont plusieurs animaux en même temps : oiseaux, singes, tigres...

Elles sont dangereuses et ont décimé la faune locale. Mais l'équipe scientifique souhaite les étudier et les amène à New-York.

     A New-York, Parker et son équipier sont appelés sur une scène de crime. La victime aurait été mordue par un animal inconnu, qui lui aurait injecté du poison et aspiré le cerveau par les yeux.

     Quel animal pourrait faire ça ? Les témoins parlent d'un petit animal, avec des yeux verts lumineux et qui pousserait d'étranges sifflements.

     L'enquête policière est lancée afin de découvrir le secret de ces attaques. Mais le projet Whistlers est un projet secret défense. Ce qui pourrait pousser les policiers vers quelque chose d'encore plus dangereux.

Voilà la base, entre policier et SF, car ces whistlers seraient-ils une espèce extraterrestre ?

     Comme nous en savons plus que les deux policiers, il n'y a pas vraiment de suspens. Nous voyons les créatures attaquer, nous sommes à la fois avec les policiers et avec l'homme qui aide les whistlers. Ce qui nous offre une grande connaissance de l'affaire. Nous voyons les enquêteurs chercher des explications et faire des suppositions que nous savons fausses.

     Il faut attendre l'intervention de l'armée pour que les choses deviennent compliquées pour Parker et qu'un danger réel apparaisse (pour notre héros, les whistlers sont un danger vivant.)

     Michaël Fenris nous offre un policier impulsif et colérique. Dans le sens où il pète facilement les plombs (il n'est pas violent.) Très doué dans son métier, mais sans être patient ou diplomate. C'est son collègue qui tient ce rôle et calme les tensions.

     Sur la fin, nous comprenons la colère de Parker, même si elle est plus handicapante qu'autre chose. En plus, Parker est victime de problèmes personnels avec une ex assez particulière.

     Je ne suis pas sûre que ce roman plaira aux amateurs de policier (même si je le range dans cette catégorie ici). Niveau ambiance et histoire, il se rapprocherait d'un X-Files.

Alors, avis aux amateurs ! De mon côté, j'essaierai un autre de ses romans. Je l'ai trouvé plus intense en format nouvelle, mais cette enquête se lit très bien et vous emporte. Car comment détruire une telle chose ?

Marion (Source image : librairie Durance. Retrouvez le livre sur le site éditeur : Whistlers)

Publié dans Policier-thriller

Commenter cet article