Lune de Tasmanie de Tamara McKinley (2020) SP

Publié le par Marion L.

Lune de Tasmanie de Tamara McKinley (2020) SP

Une auteure que vous avez l'habitude de voir ici. Avec le confinement, le livre est attendu pour le 28 mai. Je l'ai terminé le 24 mars mais par respect pour la maison d'édition, j'ai attendu sa sortie officielle pour partager mon avis.

     Dans ce nouveau roman, l'héroïne est une sexagénaire qui vit en Tasmanie avec sa famille et qui est à la tête d'un bel empire. Son mari vient de décéder et l'envie de repartir en voyage la prend. Elle l'annonce aux siens : elle souhaite retourner sur son île natale, l'île de Skye, en Ecosse, pour un voyage. Une sorte de pèlerinage.

     Les siens la jugent trop âgée pour un tel voyage. Mais têtue, Christy n'en démord pas. Il est donc décidé que sa fille Anne et sa petite-fille Kathryn l'accompagneront. Autant la plus jeune est ravie, autant sa mère l'est beaucoup moins. Un secret familial a grandement endommagé son lien avec sa propre mère. Depuis, Anne est sans cesse furieuse et fait vivre un petit enfer à tout le monde. Avec elle, le voyage ne sera pas de tout repos.

Les trois femmes font le voyage et visiteront l'île en compagnie des souvenirs douloureux de Christy.

     Pendant ce temps, en Australie, le mari d'Anne reçoit une mauvaise nouvelle de l'homme de loi de Christie. Un secret familial qui pourrait leur faire tout perdre. L'homme se lance dans une course folle pour sauver l'héritage familial et sa réputation, aidé de ses deux beaux-frères. Seule Christy sait tout, mais elle est en Ecosse, plongée dans son passé.

     Le livre pourrait se découper ainsi. Pendant la première moitié, les trois femmes sont en Ecosse et remontent les souvenirs de Christy. C'est l'occasion de parler du sort des locaux que l'on a forcés à quitter leurs terres. Un exil constant qui prélèvera ses morts en cette fin de XIXe.

     C'est aussi le moment pour les personnages de réfléchir sur leurs liens et éventuellement les souder. Nous savons qu'Anne en veut à sa mère. Au point d'être devenue méchante avec tout le monde. Une telle bombe que son mariage lui-même en pâti. J'avoue ne pas avoir deviné ce qu'était ce secret, même si je m'en étais rapprochée.

Dans cette première moitié, j'avais nettement plus envie de rester avec les trois femmes sur cette île à revivre le devoir de mémoire de Christie et sa passation aux générations suivantes.

     Surtout que chez les hommes le mystère reste entier. Ils s'activent mais jamais l'auteure ne nous dévoile quoi que ce soit. Elle fait des messes basses à ses lecteurs ! Même quand un personnage raconte quelque chose à un autre, elle ne le partage pas avec nous. Nous savons juste que l'heure est très grave.

     Puis, la seconde moitié arrive, les trois femmes sont sur le chemin du retour et cette fois, Christy leur raconte la suite, celle qui a un lien avec ce qui préoccupe les hommes.

     A ce moment, le rythme accélère. Je me suis plus attachée à leur enquête et j'avais hâte de savoir. Une enquête entre-découpée par quelques révélations de Christy. C'est à ce moment que les fils de l'histoire se rejoignent vraiment et se complètent. L'histoire devient haletante. Je vous assure que j'ai dévoré cette seconde moitié.

     Au début je voulais que cet héritage écossais perdure car j'aimais beaucoup cette idée d'une vieille femme qui partage son passé douloureux avec ses descendantes. Une passation de la mémoire de femme en femme avec ces trois générations. De connaître le passé de cette femme jugée âgée par les siens alors qu'elle a, elle aussi, été jeune et insouciante.

     Mais finalement, même si nous quittons l'île, nous continuons à vivre cette passation. Et pour moi, c'est le gros point fort de cette histoire.

En bref, une histoire de femmes et de mémoire, d'un passé qui ressurgit dans les souvenirs et dans le présent, d'une enquête haletante et une solidarité familiale.

Marion (Source image : librairie Durance. Retrouvez le livre sur le site des éditions de l'Archipel : Lune de Tasmanie.)

Publié dans Autres

Commenter cet article