Les 100 visages de Soryan Nesh 1 : l'affaire Torrène de Maxime Fontaine (2019) SP

Publié le par Marion L.

Les 100 visages de Soryan Nesh 1 : l'affaire Torrène de Maxime Fontaine (2019) SP

"S'agissait-il d'une association de détectives, d'un cabinet de voyance, d'un service de sécurité privée, ou d'une compagnie théâtrale ? On n'aurait su l'affirmer avec une absolue certitude. De nombreuses allusions à l'occultisme et au "monde des ombres" ne laissaient cependant planer aucun doute sur le penchant paranormal de l'entreprise. Elle s'appelait l'"Agence 100 visages". Et ce simple nom suffit à Thomas Marquez pour savoir qu'il tenait une piste solide : la première de toutes ses recherches." (page 24 sur liseuse)

Un énorme merci aux éditions Gulf Stream car voici pour moi un énorme coup de cœur. Le concept m'a fait de l'œil et j'ai fait une belle découverte. Envie d'en savoir plus ?

     Soryan Nesh est un détective d'un genre particulier. Son assistante est une spirite et, ensemble, ils résolvent des enquêtes. Pour se faire, il possède des artefacts de célèbres personnages de la littérature.

     Dès qu'il en "active" un, il devient ce personnage. De quoi l'aider dans ses enquêtes. Et, au passage, faire découvrir la littérature "classique" aux plus jeunes. Car chaque personnalité a ses capacités et ses atouts. Entre le fin bretteur Cyrano de Bergerac, les déductions légendaires de Sherlock Holmes, ou encore la puissance de frappe du Horla… (je ne les cite pas tous.) Et les utiliser n'est pas sans risque.

     Dans ce premier tome, Thomas rencontre Soryan - d'une façon fracassante au premier sens du terme - et décide de devenir son stagiaire. Car Soryan et son assistante, Alexandra, sont sur une disparition. Une jeune femme a disparu et son mari les a engagés. Une enquête à rebondissements.

Voici donc un livre avec un concept fort, qui est bien exploité et entouré d'une histoire bien ficelée qui captive. Pour moi, ce premier tome est un sans faute.

     Parfois, le concept prend le pas sur le reste. Ce qui n'est pas le cas ici. Une excellente idée dans un bel écrin.

     Ce qui est important car tous les enfants n'ont pas forcément les références littéraires (des adultes non plus d'ailleurs). Il fallait donc qu'ils puissent prendre plaisir et s'y retrouver autrement, même sans ses références.

     Les personnages et les références sont très bien amenés. Ils ne sortent pas de nulle part et leur présence est justifiée. Justifiée par leur utilisation et justifiée par un autre personnage qui explique plus ou moins pourquoi ce personnage exactement était utile dans cette situation. Sans faire sortir le lecteur de l'histoire.

     Et, à la fin, chaque référence est redonnée avec une petite "biographie" rapide ainsi que les conseils de lecture de l'auteur. Qui sont soit le texte originel, soit des textes annexes en lien.

Une très belle manière de mettre la littérature entre les mains des plus jeunes. De leur faire de la pédagogie de façon ludique et plaisante.

En bref, un très bon concept dans une histoire captivante. Un voyage agréable dans l'univers de la littérature. Une enquête fascinante qui nous permet de belles rencontres… à bientôt j'espère avec la suite.

Marion (Source image : librairie Durance. Retrouvez le livre sur le site des éditions Gulf Stream : Les 100 visages de Soryan Nesh.

PS : pour info, pendant cette période de confinement, retrouvez une histoire inédite, accessible gratuitement sur leur site : Soryan Nesh, aventure inédite)

"-Agence 100 visages, lut-il à voix haute. "Enquêtes délicates, événements mystérieux, énigmes insondables, systèmes de protection, happenings artistiques… et autres missions en tous genres. Lorsque toutes les autres solutions ont échoué, lorsque la raison vous a fait renoncer, aux franges de l'irrationnel, aux portes de l'impossible, n'hésitez pas : faites appel à nous… Aucun défi ne nous fait peur" (pages 24-25 sur liseuse.)

Commenter cet article

M
Quelle bonne idée en effet pour faire découvrir la littérature classique aux plus jeunes et leur donner j'espère envie d'en savoir plus en lisant certaines oeuvres...Merci pour cette présentation, je n'avais pas vu passer cette série ! Bon week-end
Répondre
M
Je ne l'avais pas vue passer non plus. Sans l'éditeur, je serai sans doute passer à côté et j'aurai loupé quelque chose. Il faut voir si la qualité continue avec les autres tomes, mais il est très bien parti ^^. Bonne fin de semaine.