L'emprise 1 de Marc Dugain (2014)

Publié le par Marion L.

L'emprise 1 de Marc Dugain (2014)

Premier tome d'une trilogie qui cherche à nous dévoiler les dessous du monde politique, l'envers d'une élection présidentielle. L'importance du réseau.

     Launay veut devenir président et les sondages le montrent vainqueur. Lubiak, un concurrent, cherche le moyen de l'empêcher de gagner à l'aide d'un scandale, alors que lui-même est tout sauf blanc. Mais le grand patron d'un grand groupe et le chef des services secrets pèsent lourd dans la balance.

Et ça se chiffonne, tout n'est que manipulation, magouille, secret…

     Au milieu de tout ça, il y a une espionne, Lorraine, mère célibataire qui enquête sur l'implication des chinois, entre Paris et la Bretagne. Son enquête s'intéresse à un syndicaliste qui posait trop de questions et qui est accusé d'avoir tué sa femme et son fils, et dévoile des éléments d'une grande importance.

     Etrangement, sa vision des choses… n'étonne pas, elle paraît vraiment vraisemblable.

     Un livre bien mené. Il s'agissait d'une suggestion de lecture d'une collègue qui avait adoré, donc je voulais tenter. Et puis le contexte faisant, je n'ai sans doute pas su l'apprécier à sa juste valeur. C'est typiquement le genre de livre dans lequel il faut entrer et lire plusieurs chapitres de suite pour l'apprécier. Quelques chapitres de temps en temps, ça ne fonctionne pas.

J'avais quand même prévu de lire le tome 2 au moment de la rédaction de cette chronique (2015), mais depuis je n'ai ni eu le temps, ni l'envie. Je pense ne pas lire la trilogie dans son entier.

Marion (Source image : la librairie Durance)

Publié dans Autres

Commenter cet article

M
Je connais peu cet auteur car je n'ai lu de lui que "la chambre des officiers" et tu vois, tu m'apprends qu'il écrit sur des sujets plus politique. Je crois que son dernier roman est plutôt de l'anticipation, peut-être que tu l'aimerais davantage ? Par contre je te rejoins tout à fait, il y a des livres qu'il faut lire en vacances quand on a le temps d'entrer dans l'ambiance et de ne s'en séparer que lorsqu'on lit les dernières lignes...sinon la rencontre ne se fait pas et j'ai remarqué que souvent c'est quand il y a beaucoup de personnages et que les liens entre eux sont subtils et dévoilés peu à peu. Belle journée Marion et merci de nous le présenter
Répondre
M
Et bien, je pourrais en essayer d'autres.<br /> Remettre la chronique au propre m'a presque donné envie d'essayer de lui redonner sa chance, car il s'agit d'une trilogie. Et cette fois, prendre le temps et m'y consacrer entièrement. Je ne sais pas si ce sera réalisable un jour, mais pourquoi pas ^^. Belle journée à toi aussi (belle soirée plutôt.)