La déclaration 2 et 3 de Gemma Malley

Publié le par Marion L.

La déclaration 2 et 3 de Gemma Malley

N'hésitez pas à retrouver l'article du tome 1 en cliquant sur le titre : La déclaration : l'histoire d'Anna.

La résistance 2 : l'histoire de Peter (2008)

     Cette fois nous nous concentrons sur Peter qui cherche à faire ses preuves au sein de la résistance, le Réseau Souterrain. Pour se faire, il accepte de travailler pour son grand-père à Pincent Pharma, l'endroit où l'on fait les pilules de longévité. Influent malgré lui, il tombe sur un homme de la pire espèce, manipulateur sans pitié et sans cœur. Il fait douter Peter sur ses idées, sur la longévité et même sur le Réseau Souterrain. Ses doutes sont-ils fondés ? La vérité est-elle plus complexe que prévu ?

     Après avoir vu les conséquences de ce nouveau mode de vie sur ceux considérés comme Surplus et la nature, nous en apprenons plus sur l'envers du décor, la fabrication de ces ladites pilules et tout ce qu'un homme est capable de faire pour le pouvoir, le profit et toutes ces choses qui ruinent des vies.

     La Résistance est en place et nous apprenons petit à petit à en voir l'intérêt dans un monde moins libre qu'on ne le croit, presque totalitaire, répressif, et qui fonctionne sur la terreur.

La question que l'on peut se poser : si la longévité était si géniale, si naturelle et coulant de source, pourquoi être aussi menaçant, pourquoi avoir besoin de réprimer autant ? Nous nous enfonçons plus loin dans la moralité.

Tout aussi bien que le premier. En attente du tome 3 et de la finalité de cette histoire.

La révélation 3 (2011)

       L'autrice pousse plus loin la question de l'Immortalité à travers la question de la reprise du pouvoir de la nature, de son adaptation pour relancer le cercle de la vie.

       Un virus mortel frappe les Légaux. Richard Pincent cache la réalité aux Autorités et cherche à surmonter ce problème en endiguant la maladie. Il pense qu'elle est due à la formule de la longévité. Son créateur, Albert Fern, n'a jamais voulu lui donner la formule et Richard a dû se contenter de la copier, la rendant - d'après lui - moins efficace. Serait-ce la fin du monde ?

     Jude, qui a rejoint le Réseau Souterrain, aide comme il peut. Les gens se soulèvent contre le Réseau, les Affranchis et les Surplus, persuadés que les morts sont le résultat d'une attaque terroriste.

      Ce livre vient mettre un terme à cette histoire, même si un doute subsiste… la vraie formule aurait-elle vraiment pu permettre la vie éternelle ? La maladie est-elle vraiment causée par une mauvaise copie, une tentative de retrouver la vraie formule sans y parvenir totalement ?

     Les masques tombent et les secrets sont révélés. Et… il y a des choses dont on ne s'était pas attendu, nous sommes surpris par certaines révélations.

Et la trilogie alors ?

Une trilogie qui peut séduire un large public, adolescent comme adulte.

Elle parle de la mort et surtout de la peur de la mort. Mais vivre éternellement est-ce vraiment vivre ? Ce livre dit que non. Pour certains, si. Mais pour beaucoup la vie devient routine et à cause d'éléments extérieurs comme les privations, les ressources naturelles qui s'épuisent, poussent les gens non à vivre mais à survivre… ce qui n'est pas toujours une vie.

Vivre éternellement, la recherche de la jeunesse éternelle, ce que recherche aussi les gens dans ce livre qui ont le premier mais pas le second. Tout ce qu'on est prêt à faire pour connaître ça (surtout évoqué dans le tome 2). Tout cela sont des questions actuelles.

En effet, aujourd'hui nous cherchons ça, à rester jeuner plus longtemps, d'un point de vue esthétique. L'autrice pousse cela à son extrémité et invente un monde où l'on peut vivre éternellement. Même si la recherche de la jeunesse est encore en cours, et que la vraie jeunesse - les enfants - sont rejetés et craint.

Marion (source image : la librairie Durance)

Publié dans Jeunesse - Adolescents

Commenter cet article

M
Une belle série, captivante et qui me parait être particulièrement intéressante pour les grands ados qui peuvent ainsi réfléchir sur la jeunesse et son corollaire la vieillesse...J'aime beaucoup la couverture du tome 2. Merci pour ton ressenti
Répondre
M
Une bonne dystopie, même si elle a les défauts de ses frères et sœurs. L'idée est sympathique et peut donner suite à des débats avec les ados.