Animas 2 et 3 de C.R. Grey

Publié le par Marion L.

Animas 2 et 3 de C.R. Grey

N'hésitez pas, retrouvez l'article du tome 1 en cliquant sur le titre : Animas 1 : l'héritier.

Animas 2 : Le vrai roi (2018)

     Le genre de trilogie qu'il faut lire en un temps rapproché. Je ne l'ai pas fait et j'ai eu quelques difficultés à me plonger dans l'histoire. Mais surtout dans l'écriture, car je venais de terminer "Arkane 2" de Pierre Bordage et les deux auteurs n'ont pas du tout la même écriture, ni le même vocabulaire.

     Une fois habituée et une fois l'histoire de nouveau lancée, il se lit d'une traite. J'avoue avoir de nouveau pensé à Harry Potter, surtout que dans ce tome un nouvel enseignant débarque et qu'il paraît louche. Il semble espionner Bailey, le personnage principal. Et il y a cette scène où leur regard se croise, Bailey sur le terrain de leur sport - le chavage - et le professeur dans les tribunes attitrées au corps enseignant, et un malaise se créé. J'ai vu Rogue à côté de Quirell.

     Mais ce sont mes références qui me font avoir ce genre d'hallucination.

     Dans ce tome, Viviana décide de faire le tour du royaume et notamment de leur école. Elle espère ainsi retrouver l'enfant de la guerre et l'assassin de son agent envoyé. Ce qui met Bailey, sa tigresse Taleth, Tremolo et tous les autres en danger. Ils doivent faire preuve de précaution alors même que Bailey ne rêve que d'action.

      Bailey ne doit pas révéler qu'il s'est éveillé à son Anima et que celui-ci est le tigre blanc. Celui de la prophétie, celui qui le désigne comme l'enfant de la guerre qui doit désigner le vrai roi.

     De leur côté, les Dominae prennent de la puissance et leurs projets avancent sous la coupe de Viviana. Bailey et ses amis font tout pour l'arrêter.

Un tome 2 prenant. Nous y retrouvons le charme du premier. Dans une écriture accessible à un jeune public, à partir de 13 ans environ. A suivre avec le 3, et cette fois, je verrais ce que ça donne de les lire dans un laps de temps plus courts.

Animas 3 : le chant de l'épée (2019)

      Dernier tome. Viviana est en déroute mais n'a pas perdu. Elle prépare sa vengeance pour un combat final.

      Tremolo essaie de convaincre ses alliés de lutter contre la Dominance. Pendant qu'eux cherchent à le convaincre de monter une armée avant tout.

     Bailey et ses amis veulent aider. Ils lisent dans le livre des prophètes qu'il existe une épée particulière. Elle pourrait être décisive dans la guerre qui s'annonce. Ils partent ensemble la chercher. Et peut-être, en chemin, trouveront-ils leur armée.

Un beau travail d'équipe. Leur plus grande force ? J'en suis convaincue.

     Un tome 3 qui termine la trilogie avec brio. Avec un petit instant émotion sur la fin suite à une révélation. Même si je suis d'accord avec certains pour dire que ce tome est plus bâclé que les autres et que certains élément auraient pu être mieux amenés.

Et la trilogie alors ?

Une trilogie fantasy bien adapté à un jeune public, à partir de 13 ans. Que ce soit dans l'écriture (syntaxe, vocabulaire…) que dans l'histoire elle-même.

Elle peut - peut-être - paraître enfantine pour un adulte. Avec une méchante vraiment dangereuse mais des épreuves résolues sans trop d'impact. Ce n'est pas non plus facile et les héros connaissent des pertes mais ce n'est pas violent, ni réellement traumatisant.

J'ai pensé à Harry Potter en le lisant. Ce n'est pas la même histoire, mais j'y ai vu des similitudes. Ceux qui ont aimé le jeune sorcier pourront aimer.

J'ai passé un bon moment de lecture. Les tomes se lisent vite.

Cette trilogie pourrait être une bonne approche pour débuter la fantasy. Par contre, j'ai eu la sensation qu'il fallait les lire dans un temps assez court. Pas forcément à suivre (même si cela en ferait un seul et même livre vu que les tomes se suivent, sans réelle ellipse temporelle), mais de façon très rapprochée.

Une belle histoire d'amitié, d'entraide et de rapport à la Nature à travers le lien.

Marion

Commenter cet article

M
Je regarderai s'il est présent à la médiathèque et j'emprunterai la trilogie à l'occasion de vacances...Moi non plus je n'aime pas lire les tomes avec trop d'espace entre deux tomes, vu qu'entre temps on lit autre chose, ensuite ce n'est jamais facile de se replonger dans l'histoire...Bon week-end Marion
Répondre
M
C'est exactement ça. J'aime les espacer avec un autre livre, pour sortir de l'univers afin de mieux y retourner. Mais trop attendre on en oublie les sensations, les personnages, les intrigues… Certains fonctionnent malgré tout, mais cette trilogie fait partie de ceux qu'il faut lire en peu de temps (à mon avis.)