Animas 1 : l'héritier de GR Grey (2018)

Publié le par Marion L.

Animas 1 : l'héritier de GR Grey (2018)

La dixième case s'ouvre… sur une aventure pour les fans de Harry Potter. Et si vous pouviez choisir votre animal "totem", ce serait lequel ?

     Les êtres humains sont reliés à un animal, leur Animas. Un lien très fort qui leur permet d'être complet. Sans ça, ils deviennent fous (ce qui reste rare.)

     Bayley est un enfant adopté qui n'a pas encore trouvé son Animas. Ce qui n'est pas grave pour le moment, juste inquiétant. Malgré tout, il intègre l'école de Mont-Clair où se trouve le professeur Tremolo. Bayley espère le rencontrer car Tremolo est connu pour ses études sur le lien et ses entraînements afin d'aider à trouver son Animas.

     En parallèle, la société évolue et un nouveau mouvement fait son apparition. Depuis le meurtre de l'ancien roi, rien ne va plus. Un tyran - Le Chacal - avait pris le pouvoir, remplacé par le Parlement. Mais son pouvoir est fragile car Viviana, la fille du roi, est de retour et prône la Dominance : les animaux sont inférieurs aux hommes (en gros.)

Bayley se retrouve confronté à quelque chose qui le dépasse… lui qui n'a pas d'Animas.

     Un premier tome qui fonctionne très bien. Nous prenons le temps de découvrir les personnages, de placer l'histoire et le monde. Et, une fois tout en place, ce premier se termine. De quoi donner très envie de continuer avec le second (j'ai toujours hâte après deux mois…)

"- C'est quoi son problème ? S'interrogea à voix haute Bailey. Je n'arrive pas à dire si elle veut être notre amie, ou si elle veut nous tuer.

- Les filles…, soupira Hal de façon très théâtrale. Avec elles, on ne sait jamais." (page 81)

     J'aime quand, dans les romans de fantasy, l'univers est construit et étendu. Cela semble être le cas ici entre Bayley qui cherche son Animas, le lien Animas lui-même et ce bouleversement politique en arrière fond qui complexifie l'histoire et va devenir point d'orgue plus tard.

     Et pourtant il reprend des codes classiques avec cette prophétie, ce roi perdu… Mais cet aspect est bien traité. Tant dans son importance, son traitement et les personnages. Il y a énormément d'idée.

     Eh oui, j'ai pensé à Harry Potter au début : un jeune garçon particulier, une école, un ennemi rencontré dans un wagon, un ami rencontré dans un wagon, un professeur sur le quai qui appelle les premières années, une forêt interdite, un sport qui affronte deux équipes sur un terrain dans l'école…

Donc, tout comme je conseillais "l'invocateur" pour les fans de Harry Potter, je peux conseiller celui-ci. A suivre avec le tome 2 et 3 pour avoir confirmation de ce premier avis très bon.

Marion

Publié dans Jeunesse - Adolescents

Commenter cet article