La sexualité, que d'histoire ! de Michel Cymes, Emma Stock et Patrice Romedenne (2011)

Publié le par Marion L.

La sexualité, que d'histoire ! de Michel Cymes, Emma Stock et Patrice Romedenne (2011)

En février, mois à thème sur l'érotique. En novembre, mois à thème sur les documentaires autour de la sexualité. Petite histoire de la sexualité !

    Un documentaire qui s'intéresse à l'histoire de la sexualité et tout ce qui s'y rapporte. Du développement de sa sexualité tout au long de sa vie (et ce qui se met en place bébé - enfant - ado - adulte). A la découverte et l'étude de l'anatomie masculine (mieux connue) et de l'anatomie féminine (plus compliquée car cachée.)

     On pensait alors que la femme avait un sexe masculin (en gros) à l'intérieur du corps. On pensait que le sperme venait de l'os. Et qu'une auscultation gynécologique pouvait se contente d'un toucher pour ne pas voir...

     La science a évolué et notre connaissance avec elle. Même si le chemin n'est pas terminé et qu'il nous faut encore percer des mystères. Et que toutes les sociétés mondiales ne sont pas encore au même stade puisque des pratiques, des tabous, des interdits continuent (l'excision par exemple.)

L'évolution de la contraception, les maladies, la gynécologie, les hormones, les phéromones, les troubles sexuels, le plaisir, l'homosexualité, l'asexualité, les opérations de chirurgie esthétique, les mutilations, les pratiques marginales, l'amour, le sexe et le pouvoir et le sexe des seniors…. Voilà en très gros les sujets de ce livre.

     Chaque thématique est associée à une personnalité (ou presque, ce n'est pas aussi évident). Il y a donc à la fois des passages plus scientifiques et des biographies de personnalités connues pour leur sexualité comme le marquis de Sade, Mata Hari, François Ier, Casanova, Louis XIV… pour les plus connus et évidents.

     D'autres sont présents, peut-être en connaissez-vous comme : Messaline (Antiquité), Jean-Jacques Rousseau, Dorian Leigh (la première mannequin, une femme qui affolait les sens des hommes), Edouard Manet, Pablo Picasso et Dora Maar, Serge Gainsbourg, Franck Sinatra, Sapho (emblème de Lesbos, qui donnera ce mot : lesbienne), Napoléon, George Best, Rudolf Noureev, Farinelli (un castrat), Andreas/Heidi Krieger (victime des besoins de puissance de son pays comme d'autres sportifs), Katoucha Niane (qui se battra contre l'excision, elle-même victime), Gilles de Rais, Coco Chanel, Simone de Beauvoir et Jean-Paul Sartre, Frida Kahlo et Diego Rivera, Edith Piaf, Elizabeth Taylor et Richard Burton, Marguerite Steinheil (qui tuera un président par un orgasme), Mussolini (et le rapport sexe/pouvoir).

      Les plus surprenants ? Peut-être Gandhi et sœur Emmanuelle.

Un format original, truffé de photos et d'illustrations, d'anecdotes et d'informations médicales, scientifiques, historiques, sociologiques et anthropologiques.

"Plus étonnant, le rapport de longueur entre l'index et l'annuaire permettrait de connaître l'identité sexuelle d'une personne ! Des chercheurs ont en effet montré que des hormones jouaient sur la croissance de ces deux doigts : les œstrogènes pour l'index et la testostérone pour l'annulaire. La différence de taille entre les deux serait donc plus importance chez la femme que chez l'homme !" (page 43.)

     Avec un ton parfois décalé comme peut le faire Michel Cymes, l'un des auteurs.

     J'ai trouvé que le livre n'allait pas assez loin dans les informations. J'aurais aimé en savoir plus sur l'histoire. Mais une très bonne synthèse. A moi d'aller approfondir avec d'autres ouvrages.

     J'ai été contente de découvrir des personnalités et certaines histoires me donnent envie de les creuser.

En bref, un documentaire intéressant qui en dit déjà beaucoup, accessible, instructif et complet. Une autre manière d'aborder la sexualité qui vient compléter mes précédentes lectures. Il est comme une introduction et il m'a donné envie d'en savoir plus (moi et ma curiosité). Vraiment tout public.

Marion

Publié dans Documentaire

Commenter cet article

M
Michel Cymes est devenu très médiatique et c'est vrai qu'il a une façon tellement naturelle de s'exprimer sur tous les sujets encore "tabous" ou pas, qu'il casse les codes. Ce doit être un documentaire très intéressant d'autant plus que comme tu le dis il donne envie d'en savoir plus sur des personnages connus, écrivains, artistes ou autres moins connus. Merci pour cette chronique si complète
Répondre
M
Oui, il est médiatique et quand il est passionné, il sait partager. Et la sexualité, ce n'est pas un sujet tabou pour lui. Le livre a une forme originale avec ces bios. J'aurai peut-être aimé avoir plus d'historique sur la sexualité, mais ces quelques bios m'ont beaucoup appris. Ils ne peuvent pas approfondir sans faire un livre énorme, mais des fois… j'aimerai bien :D