Article mois à thème sexualité censuré

Publié le par Marion L.

Article mois à thème sexualité censuré

Bonjour à tous,

Voilà un article très particulier. J'avais prévu le livre du docteur Arthur Janov "Sexualité et subconscient" pour ce vendredi 29 novembre dans le cadre du mois à thème. Je n'ai pas le temps, ni d'autres livres sous la main, pour compenser que… je ne ferai pas la promotion de ce livre. Il est trop controversé, dans ses propos et dans le monde médical.

Le "docteur" (je mets sciemment des guillemets) Janov a inventé sa propre thérapie aux USA "la thérapie primale" avec l'idée que toutes nos déviances sexuelles viennent de nos 9 mois de grossesse plus les 5 premières années de la vie et que tout est de la faute des parents, surtout de la mère : Honte à toi femme ! si ton enfant devient un pervers et un déviant sexuel. S'il violera des enfants, des femmes, aura des besoins fétichistes ou d'exhibitionnisme et surtout !!! s'il devient homosexuel. Heureusement, toutes ces déviances se soignent (ce sont ses propos, pas les miens.)

"Le danger est de voir un groupe d'individus se former pour protester, en affirmant par exemple que l'homosexualité n'est pas une déviance. Ce qui était au départ une défense devient alors une cause pour laquelle se battre, qu'ils défendent parce qu'elle les défend. […] Les homosexuels ont exercé une telle pression sur la communauté psychiatrique qu'elle a fini par céder en refusant l'évidence et en affirmant que l'homosexualité n'est pas une déviance" (page 250)

Oh et il ne faut pas en vouloir aux violeurs, pédophiles… même s'ils ont fait du mal à des gens innocents. Ils sont victimes de leur mère qui a sans doute stressé pendant la grossesse, osé accouché sous péridurale (je ne rentre pas dans les détails)… Il suffit de les soigner.

Chacun aura son avis sur la question. J'ai le mien, et impossible de faire une vraie chronique sur ce livre sans le donner. J'aurai pu ne rien faire, ne rien dire, vous n'aurez sans doute pas remarqué qu'il manquait un vendredi.

J'ai plusieurs citations à la clé, mais je ne vais pas aller plus loin. Peut-être regretterai-je d'avoir parlé de ce livre (et de l'avoir lu). Car encore une fois, c'est une personne très controversée. Ses idées peuvent avoir du bon… ou pas. Je ne suis pas en capacité de juger complètement, je laisse le monde médical décider de son sort (et les retours ne sont pas bons.)

Bref… je n'irai pas plus loin (je l'ai lu de A à Z, c'est déjà beaucoup !)

Marion

Commenter cet article