L'arrangement de Sarah Dunn (2019) SP

Publié le par Marion L.

L'arrangement de Sarah Dunn (2019) SP

Merci aux éditions Cherche-midi et à Netgalley pour ce SP. Et vous, vous prendriez le risque de passer un arrangement avec votre conjoint ? Qui sait d'avance comment il réagira ?

     Lucy et Owen sont mariés depuis quelques années, suffisamment pour que la passion ait disparu mais que l'amour reste encore présent. Surtout qu'Owen travaille pendant que Lucy élève leur enfant atteint d'autisme. Une routine s'est installée, le temps s'évanouit trop vite... tout est là pour que la passion cède du terrain.

     Un soir, ils dînent avec des amis qui leur parlent d'un arrangement : deux conjoints peuvent avoir des relations sexuelles avec d'autres, sans que cela n'impacte le couple. De quoi rebooster la libido.

     Owen et Lucy sont encore amoureux et tiennent l'un à l'autre. Ils ne pensent pas avoir besoin de rebooster leur couple. Pourtant, ils décident d'essayer pour 6 mois, en s'imposant des règles comme ne pas en parler, ne pas tomber amoureux…

     Au début, ils le prennent comme un jeu. Pour eux, cela n'aura pas de conséquences : ils s'aiment, ils ont un enfant, ils sont heureux. Mais cette "liberté" face au quotidien, ce bonheur retrouvé, cette sensation des premiers émois ? Tout cela n'aura vraiment aucune conséquence ?

     Nous suivons donc ce couple dans son quotidien. La rencontre d'Owen avec Izzy. Sa maladresse qui pourrait en faire un sale type alors qu'il n'y a pas de mauvaises intentions. Le passage plus difficile de Lucy qui tente un coup d'un soir.

     Il y a plusieurs petites choses. Owen, très naïf, est persuadé que sa femme ne voit personne car c'est connu, la femme a moins de libido que l'homme et se satisfait de son rôle de mère. C'est le cas de certaines femmes du roman.

     Car Lucy et Owen habitent une petite ville. Une petite ville avec sa communauté. Les mères, qui se réunissent pour préparer des événements. Des matriarches en quelque sorte (ce qui est très américain comme fonctionnement). Citation à l'appui ?

"Les femmes de Beekman pourraient conquérir le monde, se disaient leurs maris en les observant du banc de touche. Dieu merci, elles se contentent d'élever nos gamins" (page 270 sur liseuse.) [Il y a de ça, des femmes qui pourraient faire plus mais se concentrent sur leurs enfants et leurs maris. Sans que ce soit méchant ou négatif, c'est juste comme ça.]

     Autour de ce couple il y a donc cette communauté. Secouée par l'envie de changer de sexe de l'instituteur de la classe de maternelle. Nous croisons des parents outrés, d'autres qui prônent la tolérance.

     Il y a également Gordon, un homme très riche qui s'est installé là pour que son jeune fils grandisse dans une telle communauté et ne devienne pas un connard égocentrique comme ses autres enfants. Car Gordon en est à son énième mariage et cette fois avec une femme beaucoup plus jeune. Ce qui n'est pas de tout repos.

     Je ne sais pas trop ce que ce personnage apporte à l'histoire car il est très éloigné du couple. La fin ? Oui, mais elle aurait pu être différente. Je suis sans doute passée à côté. Peut-être en balance avec Owen, pas si ignoble que ça en comparaison ? (Owen semble être un mec bien, malgré ses petites maladresses). Ou une autre conception du mariage ?

Un livre qui questionne sur le temps qui passe sur les couples, sur les attachements à long terme, sur une vie qui nous emprisonne peut-être plus qu'on ne le croit, sur l'amour et le sexe. Avec une fois encore des questions plus larges de société : changement de sexe (et assumer sa sexualité au passage), enfant autiste et ce que cela implique pour tous, solitude/folie (le personnage d'Izzy, ou celui de Gordon…)

Marion (Source image : les éditions Cherche-midi. Retrouvez le livre sur leur site : L'arrangement)

Publié dans Autres

Commenter cet article

M
Des thèmes actuels qui permettent sans doute de s'identifier à l'un ou l'autre des personnages même si comme tu le dis, certains n'apportent pas grand chose à l'histoire elle-même. Merci pour cette critique, je n'avais pas encore entendu parler de ce livre et je ne connais pas du tout cet auteur
Répondre
M
Je découvrais également. Et assez bonne découverte je dois dire.