Le disque de Jade 1 : Les chevaux célestes de José Frèches (2003)

Publié le par Marion L.

Le disque de Jade 1 : Les chevaux célestes de José Frèches (2003)

Plongée dans la Chine du IIIe Siècle alors que l'empire n'existe pas encore.

     Lubuwei, un marchand de chevaux, croise la route d'un Bi de Jade noir, un objet rituel. Il en devient propriétaire. Il est dit qu'il est le signe de la venue d'un empereur et qu'il offre l'immortalité.

     Lubuwei, très vite, va être repéré par un état voisin qui subit une pénurie de chevaux.

     Nous suivons plusieurs personnages. Lubuwei et son ascension, mais aussi Huayang, la femme d'Anquo, le prince héritier du royaume. Une femme magnifique qui sait se servir de ses charmes pour faire ce qu'elle désire des hommes. Mais aussi les eunuques, une confrérie importante dans la royaume. Ou les deux prêtres tooistes, une religion alors interdite.

Les personnages se mêlent - parfois physiquement - pour révéler les ambitions individuelles, les coups bas, la recherche de pouvoir et tout ce qui fait vivre une cour royale, alors que le royaume est en guerre contre ses voisins.

     Un premier tome qui m'a tenue occupée. Je ne l'ai pas trouvé incroyable. L'histoire est intéressante et pleine de charme, mais la manière de raconter ne m'a pas convaincue.

     Il a tenté d'y incorporer une certaine douceur, une poésie. Une poésie à travers les métaphores, les anciennes expressions chinoises : "le bâton de Jade" remplace le pénis. Ce qui, dans les ébats sexuels, apporte une certaine sensualité. On ne parle pas de pénis qui pénètre un sexe de femme mais de la rencontre du bâton de Jade avec le bouton de rose ou la porte.

Il a cherché à coller à la culture, et c'est ce qui m'a plu (dans ces expressions sexuelles ou les surnoms comme "parfait en tous points"). Mais je ne donnerai pas suite en essayant les autres tomes.

Marion (Source image : médiathèque de Saint-Malo-de-g)

Publié dans Historique

Commenter cet article

M
Il ne me tente pas en ce moment bien que le côté historique m'aurait bien plu je pense...A voir donc
Répondre
M
Et comme je n'ai pas accroché, j'ai peur de très mal le vendre. D'ailleurs je n'ai pas donné suite puisqu'il s'agit d'une trilogie.