Elle s'appelait Camille de Lucie Galand (2019) SP

Publié le par Marion L.

Elle s'appelait Camille de Lucie Galand (2019) SP

100 pages de pur bonheur. Merci à Didier jeunesse, toujours un plaisir !

     Lucas a treize ans et l'habitude de passer tous ses étés avec son meilleur ami. Mais cette fois, quand il rentre chez lui, ses parents font les valises. Ils partent dans la maison d'enfance de sa mère. Sidéré, le garçon est récalcitrant. Mais cet été changera sa vie à jamais.

     Sa mère est étrange, sans qu'il ne sache pourquoi. De drôles de lumière apparaissent dans la forêt près de la maison. En cherchant à en savoir plus il tombe sur Camile. Morte depuis quelques temps maintenant. Fou amoureux, Lucas, aidé de son frète aîné, enquête : pourquoi est-elle revenue ?

Une histoire de fantôme comme hors du temps. Même Lucas ne comprend pas ce qui lui arrive. Pourquoi cet amour soudain pour Camille ? pourquoi revient-elle maintenant ?

     Il a vraiment beaucoup de charme. Et une fois commencé, difficile de s'arrêter. Nous voulons savoir.

     Il y a une ambiance sans doute due au fantôme, au mystère qui l'entoure et à ce village de campagne vidé de ses occupants. Car à part la famille, Charlie, la bibliothécaire excentrique et une vieille dame étrange nous ne croisons personne (ou presque).

     C'est un tout très mystérieux, réhaussé par des comportements un peu étranges. Avec cette sensation d'être entré dans une faille spatio-temporelle, comme Lucas qui en oublie le temps.

     Une sensation très agréable et intéressante à vivre dans un roman jeunesse. Il ne fait pas peur (je rassure les frileux.)

Difficile de décrire en détail ce qui m'a plu. Elle joue avec les codes des livres de chasseurs de fantôme. Avec cette sensation (sans celles de mal à l'aise et de peur) que peut vous donner le film "sixième sens". Par exemple.

Marion (Source image : les éditions Didier jeunesse. Retrouvez le livre sur leur site : Elle s'appelait Camille)

Publié dans Jeunesse - Adolescents

Commenter cet article