L'homme sans dieux de Paul Doherty (2004)

Publié le par Marion L.

L'homme sans dieux de Paul Doherty (2004)

Une histoire policière au temps d'Alexandre Le Grand. Envie d'en savoir plus ?

     Alexandre a écrasé l'armée Perse de Darius au Granique, et a reconquis la ville grecque d'Ephèse. Une ville divisée par des dissensions politiques, des meurtres, des vengeances… entre les démocrates et les oligarques.

     Les premiers, de retour au pouvoir grâce à la victoire d'Alexandre, massacrent les seconds jusqu'à ce qu'Alexandre y mette fin. Huit oligarques se sont réfugiés dans le temple d'Héraclès sous la protection d'Alexandre. Un temple verrouillé, gardé, protégé. Pourtant, au moment d'ouvrir les portes pour signer la paix, tous les occupants sont retrouvés morts.

     Le Centaure est accusé à cause des marques de sabots sur les corps et les griffures sur l'un d'eux.

     Ce massacre met en péril la parole d'Alexandre et son autorité. Il met deux hommes de confiance sur le coup pour élucider le mystère : Aristandre, devin et maître des secrets, et Télamon, érudit et médecin.

Ce mystère est à résoudre : qui les a tués, comment et pourquoi ? Le Centaure, une ancienne organisation secrète d'assassin, n'est peut-être pas fautif.

     Cette enquête n'est pas unique, la ville d'Ephèse cache d'autres secrets et Télamon tente de les résoudre : que ce soit policier avec la mort de Leonidas, un soldat et d'autres morts sans doute liées au temple, ou que ce soit politique en découvrant qui trahit. Un méli-mélo de mystères à résoudre.

     La science, à cette époque, ne permet pas d'apporter des preuves et confondre un suspect. Il faut se contenter d'un esprit d'analyse et de logique. Un esprit que possède, par chance, Télamon.

     Malgré les nombreuses pistes le lecteur peut ne connaitre l'identité du ou des coupables qu'à la fin car tout est mis en place pour le tromper à travers les tentatives de tromper les "inspecteurs".

     Un livre vraiment excellent (surtout si vous aimez cette époque), dans la même veine que les livres de Steven Saylor (je vous invite à les découvrir si vous ne connaissez pas). Un subtil mélange entre roman policier qui se concentre sur les analyses de déduction du personnage et le livre historique qui nous montre une époque, ses coutumes...

      En plus, Télamon est un personnage charismatique, intelligent et attachant. Parfait dans ce rôle. Il apparaît dans deux autres livres de l'auteur : "la mort sans visage" et "le manuscrit de Pythias". Je n'ai pas encore eu l'occasion depuis cette découverte de les lire, mais un jour viendra !

L'été est là, et voici sans doute un livre qui saura vous divertir. Et parler à des lecteurs aux profils différents.

Marion (Source image : la médiathèque de Neuville.)

Publié dans Historique

Commenter cet article

M
En effet un polar à cette époque cela doit être divertissant. Je ne connais cet auteur que de nom :) A voir donc, merci pour cette suggestion de lecture
Répondre
M
C'est ce qui m'avait attiré à cette époque, car j'avais beaucoup aimé Saylor, un auteur qui place ses thrillers à l'époque romaine. Et je confirme avec cet autre auteur, j'aime ce genre ^^.