Les fleurs sauvages de Holly Ringland (2019) SP

Publié le par Marion L.

Les fleurs sauvages de Holly Ringland (2019) SP

Quatrième livre pour le #ChallengeNetgalley. Un énorme merci à Fayard/Mazarine pour ce SP. Une couverture magnifique en plus !

     Alice est une enfant qui vit recluse avec ses parents. Le seul monde extérieur qu'elle voit est celui des livres avec lesquels elle grandit.

     Les livres et le jardin de sa mère. Une mère, prisonnière, comme elle. Prisonnières des humeurs du père. L'une s'échappe par les livres, l'autre par les fleurs.

     Jusqu'à l'accident qui pousse Alice à retrouver sa famille disparue, une grand-mère et plusieurs femmes qui ont fui un passé difficile. Elles s'occupent d'une sorte de pépinière. Une entreprise donnée de mère en fille depuis trois générations.

Alice grandit et en apprend plus sur sa famille et sur elle-même.

     Chaque chapitre débute par la présentation d'une fleur et ce qu'elle signifie dans le langage des fleurs.

     Alice est comme une fleur. Elle pousse, s'épanouit, retourne à l'état de graine face au monde et à ses violences, puis grandit de nouveau et s'épanouit. Elle expérimente et apprend parfois dans la douleur. Elle n'est pas une héroïne épique. Elle est avant tout une enfant qui a vécu dans la peur d'un père violent avec l'envie de le brûler pour qu'il renaisse de ses cendres meilleur, comme le phœnix. A vérifier tous les matins si c'est un jour où sa mère ne peut pas quitter son lit ou un jour où elle va bien et sort s'occuper de ses fleurs. Qui vit avec une grand-mère rongée par la culpabilité et cherche à tout contrôler. Elle a ses faiblesses et ses forces. Elle est courageuse car elle affronte la vie mais comme n'importe quelle femme, elle n'est pas "héroïque". L'exemple le plus frappant est sa relation avec Dylan ou encore sa fuite. Elle est humaine.

     J'ai beaucoup aimé ce fil rouge des fleurs. Quelles soient présentes pour annoncer les chapitres, quelles racontent une histoire, quelles parlent avec leur langage, quelles soient presque un personnage à part entière.

     J'ai mis plusieurs jours à le lire parce que j'étais prise par des événements importants et proches dans le temps dans ma vie privée (dont un concours à préparer et à passer) et que j'ai passé plusieurs jours à ne pas lire. Mais pas à cause de lui !

Alice est un personnage complexe et vrai. Et les personnages secondaires sont aussi importants qu'elle. Ils la construisent, ils sont le terreau, le soleil, la pluie, le vent… qui l'aident à pousser (pour utiliser la métaphore des fleurs).

     Un roman initiatique. J'aurai aimé que la fin soit plus longue, rester avec Alice et voir ce que cette vie donnait. C'est un bon signe.

Holly Ringland nous raconte une histoire et se sert des légendes et du langage des fleurs pour l'enrichir. Elle a d'ailleurs un talent de conteuse. Un vrai plaisir de lecture pour une très belle couverture.

Marion (Source image : Les éditions Fayard/Mazarine. Retrouvez le livre sur leur site : Les fleurs sauvages)

Publié dans Autres

Commenter cet article

M
Je m'inquiétais de voir que tu ne publiais rien mais bon j'espère que ton concours s'est bien passé...La vie ne permet pas toujours d'être présent partout, et il nous faut faire des choix. Ce livre a une couverture superbe et quelle que soit l'histoire, j'aurai tendu la main pour en savoir plus !! bon weekend
Répondre
M
Nous verrons bien, réponse en septembre ^^. Merci en tout cas.<br /> Oui la couverture est magnifique. Elle m'a interpellée également. En plus, le contenu est également très bien. Bon Week-end à toi aussi.