Les petits garçons de Théodore Bourdeau (2019) SP

Publié le par Marion L.

Les petits garçons de Théodore Bourdeau (2019) SP

Merci aux éditions Stock et à Netgalley pour ce service presse. Une manière de découvrir cette nouvelle collection. En plus, Théodore Bourdeau est un journaliste français et producteur de l'émission connue avec Yann Barthès sur la 10 : "Le quotidien".

     J'avais cru comprendre que les petits garçons c'étaient lui et des amis. Qu'on y voyait son parcours pour devenir journaliste et les coulisses de l'émission...

      Pas du tout. C'est l'histoire de deux meilleurs amis depuis la maternelle, le narrateur et Grégoire. Mais le narrateur est-il Théodore Bourdeau ? Difficile à dire. Il y a d'abord sa rencontre avec Grégoire et l'aventure qui les liera ensemble, à l'aide de la rencontre des mamans.

     Puis les années adolescentes, collège et lycée. Fan d'un groupe de musique, ses rapports avec les filles, ses tentatives d'être accepté dans le groupe des cool... un garçon lambda.

     Grégoire de son côté vient d'une famille bourgeoise. Curieux, studieux et un peu psycho-maniaque, il fera tout pour rejoindre la plus grande école de France, se construire une vie et exceller en tout. Très loin de notre narrateur qui profite de la vie.

Pourtant leur amitié demeure. Ils sont très différents mais quelque chose fonctionne dans leur duo.

     Et enfin, l'entrée dans la vie d'adulte. Un peu difficile, non maîtrisée. Encore une fois comme un jeune homme normal. Comme son auteur, le narrateur deviendra journaliste. Sans réelle vocation, mais parce que ça lui convenait (suite à un coup de pied de sa mère.)

     Ceci pourrait être sa vie... Mais il y a une élection présidentielle et les candidats... ne sont pas connus. Inventés ? Ils ne correspondent pas à leurs homologues du monde réel. Alors qu'il y a d'autres faits avérés comme des attentats. Mais jamais il ne donne de villes ou de dates. Aucun fait concret, il faut extrapoler.

"Il se passait partout beaucoup trop de choses pour que l'on se souvienne de quoi que ce soit" (page 176 sur liseuse.)

     Je ne saurai dire si j'ai aimé ou non... c'est très bien écrit, ça se lit tout seul. Comme un journaliste sait écrire sans que ce ne soit qu'informel. Mais pourquoi nous raconter cette vie précisément ? Je suis sans doute passée à côté de quelque chose.

      Donc difficile de vous en faire un bon retour efficace et argumenté. Parce que s'il s'agit vraiment de sa vie, qu'il a utilisé des noms d'emprunt pour ne citer personne, ou mélanger les protagonistes... je n'ai pas les clés pour le savoir.

     Et comme je m'attendais à voir le décor d'une émission je ne me suis sans doute pas retrouvée avec cette histoire.

Je suis dans un certain équilibre à défaut d'être neutre. J'ai bien aimé mais sans plus. Pas d'avis tranché. Hâte de découvrir - du coup - votre avis sur ce livre.

"Nous étions cette espèce douée de parole capable de couper des fleurs dans un champ pour offrir un peu de la beauté du monde à un autre que soi. Imaginez le cœur de celui qui, un jour, a offert le premier bouquet de fleurs du monde. Voyez la beauté de cette espèce". (page 213 sur liseuse.)

Marion (Source image : les éditions Stock. Retrouvez le livre sur le site éditeur : Les petits garçons.)

Publié dans Autres

Commenter cet article