Irineï et le grand esprit du mammouth 2 de Val Reiyel (2019) SP

Publié le par Marion L.

Irineï et le grand esprit du mammouth 2 de Val Reiyel (2019) SP

Merci aux éditions Slalom et à Netgalley de me permettre de continuer l'histoire d'Irineï et de Dolgan. Il s'agirait du dernier... (Retrouvez le tome 1 au besoin : Irineï et le grand esprit du mammouth 1)

     La fin du premier me donnait envie de continuer, même si le mystère de fin était facile à deviner. Comme le premier, le message principal est l'écologie. Le message passe par Irineï et Marion, l'activiste.

     La forme est originale car l'absurdité de certaines pratiques occidentales sont relevées quand John doit les expliquer à Irineï. Un exemple ? 

"- Attends... tu veux dire que la rivière baisse et que des gens très loin d'ici manquent d'eau... parce qu'ici des gens s'amusent à mettre des balles dans des trous sur une grande pelouse qui demande beaucoup d'eau [le golf, note de moi] et que ces gens gagnent même parfois beaucoup d'argent juste en jouant à ça ? c'est bien ça ?

John prit conscience de l'absurdité de la réponse qu'il allait devoir donner et décida de l'assumer totalement.

[...]

- La statue avec le flambeau a vraiment beaucoup de travail à faire pour éclairer l'esprit des humains partout dans le monde." (page 54 sur liseuse.)

     Il y a donc l'innocence d'Irineï qui apporte beaucoup.

     Dans le premier tome j'avais aimé ce mélange entre monde moderne et croyances ancestrales. Ici ce mélange fonctionne encore avec un chaman indien qui les aide (d'où cette couverture magnifique.)

     Afin d'évoquer l'écologie avec des enfants il est très bien. Il se met plus ou moins à leur niveau, évoque les conséquences de certaines pratiques et des secrets bien gardés.

"Ils vont devoir ouvrir leur esprit et apprendre qu'il y a bien plus de choses dans l'univers que ce que leurs yeux peuvent voir". (page 226 sur liseuse)

     Malgré ça, je n'ai pas réussi à vraiment prendre du plaisir dans ma lecture. pour moi quelque chose sonnait faux. Certains propos manquaient de subtilité mais si la volonté était de faire un texte jeunesse activiste, bon, je comprends. Mais trop de "t'as vu, t'as vu" pour moi (avis purement personnel.)

     Et les dialogues... et peut-être que le texte manquait parfois de fluidité. Oui je cherche sans doute la petite bête et n'avoir pu le lire que quelques pages par-ci par-là a pu jouer.

      Le premier détenait un certain équilibre. Ce second a basculé.

"- Je suis sûr que Bill touche sa part du gâteau. Il est en train de basculer du côté obscur de la thune." (page 85-86 sur liseuse)

     Attention, c'est loin d'être mauvais mais je n'ai pas réussi - pour ma part - à entrer dedans. Pas sûre que je lirai le tome 3 (à ce moment de la rédaction j'ai vu sur le site de l'éditeur qu'il terminait la saga donc... il n'y aura pas de 3.)

Une thématique qu'il faut aborder avec les enfants et par un livre, c'est un très bon moyen. Alors n'hésitez pas à partager.

Marion (Source de l'image : les éditions Slalom. Retrouvez le livre sur leur site : Irineï et le grand esprit du mammouth 2)

Publié dans Jeunesse - Adolescents

Commenter cet article