Engrenages et sortilèges d'Adrien Tomas (2019) SP

Publié le par Marion L.

Engrenages et sortilèges d'Adrien Tomas (2019) SP

Un très grand merci à Rageot éditeur et Netgalley pour ce service presse. Il est sorti le 23 janvier (je l'avais depuis le 3... j'ai eu un peu de retard) et m'a fait découvrir le genre Steampunk. Un très bon titre qui résume en deux mots le texte.

     Grise est une élève de l'Académie, en mécanique. Douée, elle n'a aucune vie sociale, ne vivant que pour sa passion et son projet de devenir ingénieur impériale comme son père.

     De son côté, Cyrus est également élève à l'académie, mais en magie, et fils de la grande générale de l'Empire. Doué dans son domaine, il redoute uniquement son manque de maîtrise en élémentalisme.

     Très doués dans leur domaine - vous l'aurez compris - Grise et Cyrus se détestent comme leur formation les y oblige. Jusqu'au jour où un groupe tente de les kidnapper à l'Académie, les obligeant à fuir. Car comment sont-ils entrés dans le lieu le plus sécurisé de l'Empire ? A qui faire confiance ? De qui se méfier ?

     Dans le doute, ils s'associent à la lie de cette société.

Un monde qui mélange la mécanique et la magie avec brio.

     Cyrus est même le "cliché" du magicien dans leur monde : égoïste, hautain, méprisant, qui doit avoir confiance en lui pour bien utiliser ses dons. Il crache sur ceux qu'il appelle les "Gratte-rouille", les mécaniciens.

     Grise est une représentation de son groupe poussée à l'extrême (il n'y a pas vraiment d'explication sur le comportement des mécaniciens contrairement à celui des mages, et pas d'autres exemples, ce n'est donc qu'un avis personnel.) Obnubilée par la mécanique, éloignée de la vie sociale, elle passe par la raison et s'écarte de ce qu'elle appelle des "minauderies". Une matheuse bercée par l'ingénierie.

Ce qui donne des personnages intéressants et un duo à la fois attachant, drôle et mignon.

     Toute l'histoire repose plus ou moins sur eux (même si des personnages secondaires sont très bons aussi.) Et j'aime quand l'accent est mis sur les personnages. Avec un univers riche qui aide à les mettre en avant.

     A la moitié du livre je ne l'ai plus lâché. Il a un charme, quelque chose qui fonctionne bien. Et nous nous attachons tellement aux personnages qu'à la fin nous espérons. Je n'en dis pas plus.

     Pour moi sa force est d'être un one-shot. Il était assez riche pour devenir une trilogie ou une saga, mais un tome c'est bien. Il concentre en un volume toute l'intensité de l'histoire.

Un très bon roman ado. Une couverture magnifique, très recherchée et bien adaptée au monde de l'histoire (comme le titre). Des personnages touchants, attachants et drôles. Un monde riche valide et original (je n'ai jamais lu de steampunk avant, ce qui peut influencer mon avis). Un bon moment de lecture.

Marion (Source de l'image : les éditions Rageot. Retrouvez le livre sur leur site : Engrenages et sortilèges.)

Commenter cet article