Les Autodafeurs 2 : ma soeur est une artiste de guerre de Marine Carteron

Publié le par Marion L.

Les Autodafeurs 2 : ma soeur est une artiste de guerre de Marine Carteron

Retrouvez l'article du tome 1 paru dans le calendrier de l'avent : Les Autodafeurs 1.

     Pour une fois nous avons un personnage principal qui n'arrive pas à allier vie scolaire et vie personnelle complètement décalée. Il est considéré par tous comme un dangereux délinquant. Une réputation fondée et nourrie par les Autodafeurs.

     Il doit surmonter ça, plus son chagrin et continuer la mission de son père : nuire aux Autodafeurs et contrer leurs plans. Et quel plan !

Ce tome 2 est digne d'un roman d'espionnage. Le danger est bien réel, la violence aussi, ils ne plaisantent pas.

     L'histoire avance bien et nous comprenons mieux la problématique.

     Les personnages sont originaux. Comme je le disais dans le premier, le personnage principal est un ado de 14 ans qui ne touche pas aux nouvelles technologies. On lui a appris à aimer les livres et le support papier. Il parle le latin et connaît plusieurs techniques de combat. Certes, son look et sa réputation auprès des filles sont importants pour lui, ce qui fait encore de lui un ado.

     Mais le personnage le plus surprenant est celui de la petite soeur. Autiste, elle aime que chaque chose soit logique et elle ne comprend pas le second degré. Seule une petite fille atteinte de trisomie lui fait ressentir des choses (elles sont mignonnes toutes les deux.) Ce qui fait d'elle le personnage le plus "serein" du groupe et une arme redoutable car son intelligence ne s'encombre pas de sentiments humains. Elle apprend très vite et tout, mais tout le monde, même son camp, la sous-estime.

En bref le titre de ce tome deux résume bien cette histoire et prend tout son sens car Césarinne devient plus importante dans la narration, presque au même titre que son frère Gustave.

Marion (Source image : la médiathèque de Neuville)

Publié dans Jeunesse - Adolescents

Commenter cet article