Red Rising 2 et 3 de Pierce Brown SP

Publié le par Marion L.

Red Rising 2 et 3 de Pierce Brown SP

Le premier tome ouvrait la première case du calendrier de l'avent. Retrouvez-le ici : Red rising 1.

Red Rising 2 : Golden son

     Enfin je m'y penche ! Deux ans se sont écoulés depuis la fin du tome 1. Darrow est entré à l'Académie et espère se démarquer à bord d'un vaisseau de guerre. Mais il perd et ses efforts tombent à néant quand son protecteur décide de se débarrasser de lui.

     Dans ce second volet, Darrow doit faire preuve de débrouillardise et d'ingéniosité pour rester en course et réussir sa mission. Mais tous les Ors, la caste dominante, ne sont pas ses amis. Et s'ils découvraient son secret...

Un second tome haletant, tout aussi prenant que le premier. Même si ici nous retrouvons plus l'univers SF avec des batailles spatiales.

     Darrow est un personnage très attachant. Nous comprenons les amis qui le suivent aveuglément. Et pourtant il est loin d'être parfait. Certes il se bat pour une cause juste mais il doit mentir, manipuler, tuer et se servir des autres.

     Le genre de livre qu'il est difficile de poser avant la fin. Je n'aime pas trop enchaîner les tomes (même si je le fais souvent) mais la fin de celui-ci ne me fait pas regretter de livre le 3 de suite.

Il a construit un univers très intéressant et passionnant. Vous débutez en SF ? Celui-ci est parfait pour commencer.

Red Rising 3 : Morning Star

     Comme le 2 le prologue est la suite directe du précédent et le tome 1 débute au moins un an après (et la pause aurait été bien finalement). A la fin du 2 nous nous demandions comment Darrow pouvait se sortir de ça !

     Je ne vais pas entrer dans le vif du résumé pour ne rien dévoiler aux petits curieux qui liraient même sans avoir lu les précédents. Surtout qu'il y a une vraie continuité entre les tomes, un fil rouge. Il faut les lire et les dévorer dans l'ordre pour voir les personnages évoluer.

     La série n'est pas finie (le 4 partie 1 et 2 arrivent bientôt en chronique, lus et validés !) Mais une trilogie s'achève. Je vous fait donc comme s'il était le dernier.

Et la trilogie alors ?

Un super premier tome qui nous plonge dans un univers violent et captivant. Darrow arrive dans ce monde avec sa différence. Et tout du long de la trilogie, il est loin d'être parfait. D'autres personnages sont même plus héroïques, plus pures (je pense aux Télémanus par exemple.)

Darrow n'est pas 100% héros, il est obligé de faire des choix, des sacrifices et il n'est pas mieux que ses ennemis. La différence ? Ses motivations. Il veut une vie meilleure pour tous. Bien mais ses ennemis pensent aussi se battre pour une bonne cause (quoique pas tous.) Mais Darrow est le personnage principal de cette histoire et il a un tel charisme qu'il attire autour de lui des gens biens et fidèles (pour la majorité).

Il le dit lui-même, surtout dans ce tome 3, qu'en face il y a aussi des gens biens. Mais que cette société actuelle ne comprend que la violence. Fait-il les bons choix ?

Le tome 2 est un tome de transition. Le plus parlant en est le 3. La guerre est sale et violente. Elle oblige des massacres et des pertes collatérales. Ces dernières sont évoquées, connues, mais vite oubliées.

Mon personnage préféré ? Sevro est trop charismatique, unique et visible pour passer inaperçu. J'aime beaucoup sa désinvolture, sa fidélité et sa vulgarité. Il compense le sérieux de Darrow. Et même si parfois il se perd, il reste lui et se retrouve.

Au temps le premier m'a entraînée, le second m'a captivée, le dernier a mis plus de temps à me convaincre. Mais cette semaine de lecture a été particulière. Avec mon nouveau poste je rentrai épuisée avec pour seule volonté de dormir. Par contre, après les pages 400... j'ai frémi, j'ai espéré, j'ai tremblé, j'ai prié que ce soit une blague... Je me suis attachée aux personnages. Il m'a conquise !

Je n'aime pas toujours les adaptations mais cette série est si visuelle, si intense, si spectaculaire, qu'elle me donne envie de la voir au cinéma.

Marion (Source des images : Babelio)

Commenter cet article