Danseur de guerre 1 : l'évangile de Bastaleck de Sarah Kammermann et Loïc Paris (2018) SP

Publié le par Marion L.

Danseur de guerre 1 : l'évangile de Bastaleck de Sarah Kammermann et Loïc Paris (2018) SP

Merci à Sarah Kammermann pour ce service presse. N'hésitez pas à aller voir leur projet Bastaleck. Il y a des dessins, des vidéos, des costumes... : Projet Bastaleck

     Bastalek est mi-ange, mi-démon. Fils d'un puissant démon et d'une protectrice de Dieu, il est le Faucheur d'âme. Celui qui permet un statu quo jusqu'à l'Apocalypse. Sa mission étant d'empêcher les élus des deux camps de prendre l'avantage avant le jour fatidique.

Élevé par un ange, puis par des démons, il passe une partie de ses premiers siècles au Paradis et en Enfer. Puis sur Terre pour sa mission.

Son chemin va croiser celui de personnage célèbre, chacun ayant vendu son âme à Dieu ou au Satan. Des âmes, 666, qui reviendront lors de l'Apocalypse.

     Bastaleck, immortel, passe les siècles sur Terre parmi les humains. Et si cette espèce méritait de vivre ?

Ce qui fait de ce livre un livre de fantasy historique.

     Ces bonds dans le temps donnent un caractère particulier à l'histoire. Comme un journal d'expédition par exemple. En tout cas, je me suis amusée à deviner quel personnage connu historique avait vendu son âme et à qui.

     Une manière très originale de découvrir l'Histoire. Et si dans l'ombre, un Faucheur d'âme avait œuvré pour perdre des figures ? Les retirer, non pas de l'Histoire car ils ont marqué, mais de son cours.

Au passage, Bastaleck n'hésite pas à renvoyer en Enfer ou au Paradis des démons ou des anges restés sur Terre.

     L'idée de fond me plaît beaucoup. Cette idée de figures historiques qui ont vendu leur âme, qui sont importantes mais "détruites" pour maintenir un statu quo ; la présence de puissances supérieures souvent perçues comme des dieux ; l'influence démoniaque ou angélique de certaines œuvres...

Loïc Paris et Sarah Kammermann semblent nous donner les dessous de l'histoire, les coulisses.

     Il s'agit d'un premier tome, ce qui m'intrigue pour le deuxième. Je suis curieuse.

Voilà un beau projet qui trouvera son public. Si la suite ne connaît pas ces bons dans le temps, c'est parti. [purement subjectif, j'ai envie d'une histoire dense et vraiment continue. Comme la fin de celui-ci que j'ai beaucoup aimé.]

Marion (Source image : Babelio)

Commenter cet article