La rose et le bourreau de Patrick Pesnot (2018) SP

Publié le par Marion L.

La rose et le bourreau de Patrick Pesnot (2018) SP

Merci aux éditions de l'Archipel pour ce service presse captivant !

     Julienne est une adolescente, fille de capitaine, quand une rixe avec sa belle-mère la pousse à partir. Impossible de rester avec sa marâtre. Mais une femme seule sur les routes est en continuel danger. Pour s'en protéger, Julienne devient Henri.

     Et la voilà en direction de Paris. Son voyage la fera passer par Paris, Marseille ou Lyon, devenir homme, femme, soldat ou bourreau. Et rencontrer des hommes et des femmes pour lesquels elle aura des sentiments.

Le plus dur pour elle et le plus important, est de maintenir son secret. Car le travestissement ou plutôt l'usurpation de sexe, est un crime (envers les hommes, son sexe et dieu.)

     A travers les aventures de Julienne, Patrick Pesnot nous offre une vue du milieu du XVIIIe siècle, des mœurs, des croyances, du mode de vie, de l'histoire, du parler. Vous croiserez de nombreux mots que vous ne connaîtrez pas (sans que jamais ils ne soient incompréhensibles.)

     Il y a quelque chose dans sa manière de raconter qui m'a beaucoup plu. Julienne est un personnage attachant qui nous entraîne à sa suite. Elle n'est pas parfaite et s'effraie parfois de ne pas être horrifiée par certaines pratiques. Mais touchante.

     Patrick Pesnot, comme le stipule la quatrième de couverture, est créateur de l'émission "rendez-vous avec X" sur France Inter, mais surtout l'auteur de sagas historiques comme "Le Régent" ou "la malédiction des Médicis". Et suite à la lecture de ce roman, c'est avec plaisir que je me tournerai vers ces sagas.

     Julienne peut faire penser à une héroïne de Mireille Calmel, par son courage, son indépendance, sa force. Même si la comparaison s'arrête là.

Débrouillarde, autonome, vivante. Elle n'oublie pas qu'elle est une femme mais prouve, par ses actions, qu'elle est aussi efficace qu'un homme dans les activités qui leur sont réservées.

     Julienne est donc, comme le dit le titre, à la fois une rose et un bourreau. Une femme et un homme.

     Mais ce qui m'a vraiment plus - en plus du personnage - est la vitrine du XVIIIe siècle. Comme le dit si bien la quatrième de couverture : "Patrick Pesnot y fait revivre l'Europe galante et dangereuse du temps de Louis XV."

Son personnage est une très bonne "loupe" pour ce siècle. Une plongée dans la vie du peuple. Réussi.

Marion (Retrouvez le livre sur le site de l'éditeur)

Publié dans Historique

Commenter cet article