La fille du maître de Chai de Kristen Harnisch (2018) SP

Publié le par Marion L.

La fille du maître de Chai de Kristen Harnisch (2018) SP

Un énorme merci aux éditions de l'Archipel pour ce SP. Merci pour votre confiance depuis janvier et ce partenariat qui m'apporte de belles découvertes. Et ce livre en est une ! Quelle exaltation (je me calme...)

     France, en 1895, près de Tours. La famille Thibault, viticoles, lutte pour exploiter ses terres et rembourser les dettes.

     A cause d'une décision d'un négociateur en vin, M. Lemieux, le père de famille se met en danger et meurt. A partir de ce moment, tout s'enchaîne. Mme Thibault doit vendre pour rembourser les dettes. Un autre drame va toucher les filles Thibault, Sarah et Lydie. Et les obliger à fuir aux États-Unis.

Le rêve de Sarah est de récupérer Saint-Martin et gérer sa propre exploitation agricole. Malgré ce qui s'est passé et malgré sa rencontre avec un certain Philippe Lemieux. Que le monde est petit.

     Nous suivons donc Sarah dans ses périples, ses rêves, ses doutes. Une jeune fille de 17 ans, têtue, intelligente et volontaire. Elle sait ce qu'elle veut et son courage impose le respect.

Un livre qui m'a vraiment fait vivre des émotions fortes. J'avais envie de me perdre dans une telle histoire, de connaître l'amour, l'aventure, la force des sentiments. Une histoire entrainante qui dépayse et fait voyager.

     J'ai préféré la partie où Sarah est en Californie. A partir de ce moment, impossible de lâcher le livre.

Une belle aventure féminine dans le monde de la viticulture et des Etats-Unis de la fin du XIXème siècle. La prohibition est proche et les femmes se battent pour leur droit de vote.

     Le début est comme un drame grec. Les événements s'enchainent et plongent le personnage principal dans la tourmente et le désespoir. Par une succession de faits. Ce qui rend la suite plus forte, comme une bouffée d'air frais.

Mon cœur a palpité pour Sarah et mes pensées la suppliaient de révéler la vérité, de se laisser aller, de ne pas fuir le bonheur.

     La magie de la littérature. Se laisser envahir par une histoire et la vivre pleinement. Elle m'a fait penser à Tamara McKinley, éditée chez les éditions de l'Archipel aussi, et je me rends compte que j'aime beaucoup ces histoires. Une femme qui affronte la vie et l'amour dans les grands espaces. Sans que jamais ce ne soit niais.

Elle m'a transportée mais je ne sais pas comment la vendre et vous convaincre. Ce n'est pas vraiment du terroir, ni une romance, et c'est ça qui me plaît. C'est une aventure à vivre.

Marion (Retrouvez le livre sur le site de l'éditeur)

Publié dans Autres, Coups de coeur

Commenter cet article

V
Pas de souci. Vous m'avez convaincue.
Répondre
M
Ah, je suis soulagée. Je n'arrivais pas à trouver les mots.<br /> Je n'ai pas encore découvert votre blog mais je vais y faire un tour. Merci pour ce commentaire.
M
Je l'ai noté pour le lire aussi rien que le titre me tente beaucoup :) Merci pour tes chroniques enthousiastes mais que je sais toujours sincères :)
Répondre
M
Je n'avais encore jamais lu de livre qui traite de vin. On sent une passion, un quelque chose.<br /> Merci ^^.