L'école des mauvais méchants tomes 1 et 2 de Stéphanie S. Sanders (2014)

Publié le par Marion L.

L'école des mauvais méchants tomes 1 et 2 de Stéphanie S. Sanders (2014)

Le thème du mois de septembre : l'école. Encore une fois, voici une école particulière. Elle accueille les méchants des histoires... ou du moins leurs enfants.

     Tome 1 : Complot 1 : Je disais donc, une école particulière, ouverte uniquement aux enfants de méchants qui... ne sont pas ou pas assez méchants. La fille de Dracula qui préfère le chocolat au sang ? Mauvais genre. Le fils du grand loup-garou qui sauve des enfants ? Impensable ! Le fils de la sorcière d'Hensel et Gretel est nul en magie ? (et préfère faire les gâteaux que de manger les enfants)...

Pas assez méchants ? Ils atterrissent ici.

     Comme Rune. Parce qu'il est gentil ? Non. Parce que, malheureusement pour lui, son père, grand sorcier maléfique méconnu de tous, est le directeur.

Dès les premières pages nous sommes plongés dans cette ambiance loufoque qui nous promet de bons moments. Un exemple ? Il y a de vrais fils de méchants. Le fils d'un géant ? Oui, mais pas le grand tout vert qui pousse les enfants à manger des légumes (trop ignoble ? Qui ose faire ça, franchement.)

     Bien entendu cette école est en compétition avec une autre. Une idée ? Celle de dame Morgane, qui regroupe les meilleurs jeunes méchants. Les enfants vraiment, vraiment méchants et doués.

A chaque lune des moussons, il y a un complot, l'équivalent de jeux olympiques où un apprenti tiré au sort doit réaliser un complot, un acte... méchant.

     Afin de donner une seconde chance à Rune, parce qu'il a des notes catastrophiques, son père lui propose un complot. Mais quelque chose de compliqué. S'il échoue, il sera exilé (une condamnation à mort), s'il réussit, il monte d'un grade. Aidé de deux de ses amis il devra :

  • Enlever un bébé
  • Trouver un homme de main
  • Kidnapper une princesse
  • Renverser un royaume pour y mettre un homme de son choix.

     Compliqué... surtout qu'un autre complot, officiel celui-là, ne lui facilitera pas la tâche et lui fera même de puissants ennemis.

     Très loufoque, dans l'histoire, les personnages et même dans la manière de raconter. Rien ne se passe comme prévu mais seuls les résultats comptent.

Pas hilarant, surtout loufoque, comme une parodie de contes où livres qui encensent les héros purs et durs. Très agréable à lire.

     Tome 2 : Complot 2 : Cette fois pas de complot pour nos héros, mais le destin les pousse à en empêcher un. Chevaucher un dragon ? Facile ; découvrir un grand secret ? Fait ; S'allier à des Super-héros ? Honteux.

     Une nouvelle recrue, envoyée par Morgane, arrive à l'école et devient le camarade de classe de Rune. Sauf qu'il n'est pas ce qu'il prétend être, et avant de comprendre, tout bascule : Obscuro (le père de Rune) disparaît, Morgane prend sa place, la boule de cristal est au main des Super-héros et la découverte du plan de Morgane met Rune et ses amis en danger.

     Quoi de plus normal. Et rajoutons à cela une prophétie.

     Ce livre donne à croire qu'il s'agit d'une parodie de Gentils et de Méchants qui se combattent. Les Gentils toujours vainqueurs, les Méchants toujours très méchants, avec une prophétie en fond très mystérieuse mais qui régit plusieurs vies.

Sauf qu'ici le point de vue est celui des méchants. Ce qui donne des missions farfelues, des Gentils pas si gentils ni aussi forts que cela, une prophétie qui régente certes des vies mais qui peut être adaptée à plusieurs situations (pas comme dans les livres où elle a valeur de destin inéluctable)... Après tout, peut-être que tous nos personnages se trompent. A méditer après lecture.

Une histoire sympathique pour jeunes lecteurs. Ce n'est pas à mourir de rire mais c'est original et très agréable. Bon moment en perspective.

Marion (Source des images : la bibliothèque départementale de la vienne)

L'école des mauvais méchants tomes 1 et 2 de Stéphanie S. Sanders (2014)

Commenter cet article

M
Je ne connais pas cette série jeunesse sur l'école...A noter pour les plus jeunes :) Il faut bien que les méchants envoient leurs enfants à l'école !! Merci du partage
Répondre
M
En médiathèque nous le rangeons en "ER", donc à partir de 8-10 ans environ (selon le niveau de lecture.) Les méchants aussi ont droit à une éducation adaptée ^^.
L
Première fois que j'en entends parler. Je note l'idée pour un cadeau mais pas pour moi, je crois que je suis trop grande !
Répondre
M
Y-a-t-il un âge pour la lecture ? ;-)<br /> Très bonne idée de cadeau pour un enfant en tout cas.
L
Je garde un bon souvenir de cette petite saga jeunesse :)
Répondre
M
Elle est originale et très bien adaptée à un public jeune. Merci pour ton partage d'avis Marinette ^^.