Ma bête de Jean-François Régnier

Publié le par Marion L.

Ma bête de Jean-François Régnier

Merci à l'auteur pour ce SP. Je ne peux dire oui à tout le monde malgré les belles découvertes.

     Contactée directement par l'auteur, j'ai accepté sa proposition de lire ce thriller. Et bien m'en a pris. Il m'a tenu en haleine pendant les deux heures de lecture environ.

     Duncan a rendez-vous avec un homme pour acheter une arme. Il ne s'attendait pas à être kidnappé et à devenir "ma bête". Celle de Weston. Ce "tordu" - oui je ne suis pas neutre - désire l'utiliser pour commettre des meurtres à sa place. Une tentative de l'éduquer comme son chien.

Un concept original je dois dire qui m'a interpellée. La victime allait-elle développer le syndrome de Stockholm ? Comment le tortionnaire allait-il "éduquer" sa victime ? Comment cette histoire pouvait-elle finir ?

     Les phrases sont courtes et percutantes. Elles donnent un rythme très intéressant et très prenant à l'histoire. Il a une écriture et une manière de raconter qui m'ont happée et entraînée dans son récit.

Pas besoin de m'attarder pour vous faire comprendre que j'ai beaucoup aimé. Un thriller noir, il ne cherche pas à épargner son lecteur.

     Je trouvais cet angle très intéressant. Que peut-on faire faire à un homme et dans quelle condition ? Entre instinct de survie et moralité. Jusqu'où aller pour briser quelqu'un ? Pour le forcer à aller contre sa personnalité et ses acquis ?

     Le duo fonctionne bien dans leur antagonisme. D'un côté un gars qui semble bien et propre sur lui, mais en vrai, un véritable psychopathe complètement déluré. Qui au lieu de faire justice lui-même, décide de pousser un homme à le faire à sa place. Lâche et répugnant. Et de l'autre un type bien, très bien. Qui ne laisse pas forcément une bonne image mais qui au fond est profondément bon. Il sait qui il est et reste lui-même jusqu'au bout. Ce qui sous-entend une volonté d'esprit et un certain courage. Il paraît si calme et posé que cela "grossit" le côté détraqué de l'autre personnage.

J'ai peur de trop en dire si je m'enfonce plus loin dans mon analyse et ce serait dommage. Alors bonne lecture. Plongez dans la folie humaine et regardez votre voisin différemment.

Marion (Source image : Babelio. Retrouvez le livre sur le site éditeur, Librinova : Ma bête)

Publié dans Policier-thriller

Commenter cet article

M
Un de plus à noter sur mes listes...heureusement les beaux jours s'éloignent et le temps de lecture va s'allonger. Merci pour cette nouvelle chronique
Répondre
M
La lecture est une activité sans fin, il y aura toujours une histoire quelque part.