Phobos tome 1 de Victor Dixen (2015)

Publié le par Marion L.

Phobos tome 1 de Victor Dixen (2015)

Direction l'espace ! 12 jeunes gens doivent rencontrer leur âme sœur avant d'arriver sur Mars.

     Dans un monde futuriste, un groupe privé rachète des organismes de l'Etat américain, dont la NASA. Pour faire des bénéfices, cette organisation décide de mêler conquête spatiale et télé-réalité, sous la direction de Serena McBee, une psychiatre reconnue.

     6 jeunes femmes et 6 jeunes hommes entre 17 et 20 ans sont sélectionnés à travers le monde. Ils seront envoyés sur Mars pour une nouvelle vie. Sur le Cupido qui les y envoie, ils auront droit à des Speed dating de six minutes pour trouver leur amour. Les filles et les garçons sont séparés et ne peuvent se voir et se parler que pendant six minutes. A la fin du trajet, ils devront choisir leur partenaire à vie. Ensemble ils fonderont une famille.

     Comme toute dystopie, le pouvoir en place est nécrosé et cache un terrible secret. Chaque prétendant a le sien. Dont Léonor, une française. Elle est le personnage que nous suivons à travers cette compétition.

En voilà des idées. Mélanger la SF avec la dystopie ! Un jeu de télé-réalité / rencontre dans l'espace !

     A chaque début de chapitre nous avons des indications caméras. Ce qui rend le texte plus visuel. Et comme nous ne suivons pas seulement Léonor mais aussi ce qui se passe sur terre, nous voyons en direct les magouilles de Serena et de son équipe pour manipuler les foules à travers les images montrées. Fascinant.

     Nous sommes donc avec Léonor qui doute et attire notre sympathie. Avec les six prétendants et les cinq autres prétendantes, dans leur jeu de séduction. Avec les téléspectateurs sur Terre qui sont accros à l'émission (ils le diffusent même pendant les cours à la fac). Avec Serena et son équipe et l'envers du décor.

     Un premier tome qui place les personnages et l'intrigue de manière intelligente. Et qui finit sur une tension qui donne envie de découvrir le second volume. Et surtout... comment cela va-t-il se passer sur mars avec tout ce que l'on sait et tout ce que l'on a vu.

     Un livre de SF bien ficelé qui trouvera son public. Peut-être pas pour ceux qui aiment la SF pure. Ici, nous nous rapprochons plus des 100 ou Au-delà des étoiles que de terre et fondation d'Asimov.

Moi j'ai bien aimé. J'appréciais déjà l'écriture et les idées de cet auteur sur d'autres textes. Une série à suivre.

Marion (Source image : médiathèque de Neuville)

Commenter cet article

L
J'avais beaucoup aimé, et puis je m'étais pas lancé dans le tome 2 rapidement, et l'envie est un peu passée...
Répondre
M
C'est le soucis avec les séries, si on ne lit pas la suite assez rapidement, l'envie se perd.