Les fleurs du repentir de Tamara McKinley (2018) SP

Publié le par Marion L.

Les fleurs du repentir de Tamara McKinley (2018) SP

Un grand merci aux éditions de l'Archipel pour ce SP. Une opportunité pour moi de découvrir cette auteure et me plonger au cœur de l'Australie.

     Claire s'est disputée 5 ans plus tôt avec ses parents. Depuis, elle a fait sa vie à Sydney, sans leur parler. Mais elle a été conviée à revenir dans l'Outback par Aurelia, sa grand-tante. Il y a des secrets de famille qui doivent enfin être révélés pour que la famille fasse la paix.

Tamara McKinley réussit l'exploit de nous donner envie de les connaître et de nous tenir en haleine jusqu'au bout.

     Car nous sommes à la fois avec Claire et avec Ellie, 30 ans plus tôt. Seuls ces retours en arrière nous dévoilent tous les éléments.

     A travers leur histoire, l'auteure nous propulse dans l'Outback Australien avec ses richesses et ses dangers. La famille tient un ranch. Il faut vivre au rythme des bêtes et surtout des pluies. La sécheresse est terrible mais le moment des pluies n'est pas sans risque. Et quand l'Australie entre en conflit lors de la Seconde Guerre Mondiale, il faut savoir vivre dans les hommes.

     Malgré la dureté de cette vie, les protagonistes sont heureux et très attachés à leur terre et leur quotidien. Et en effet, il y a quelque chose de simple et d'agréable dans leur histoire.

Un dépaysement garanti. Et une histoire attachante. Grâce à cette famille et à l'amour. Entre eux et l'amour profond entre deux êtres. Une très belle histoire. Mon petit cœur tout mou a été charmé.

     A tel point que je m'intéressais plus à l'histoire d'Ellie. On sait qu'elle est mariée avec deux filles car Claire et Leanne sont ses filles. Mais le père, dont jamais on ne dit le prénom, est parti pour la vente du bétail. Je mourrais d'envie de connaître son identité. Des pistes sont soulevées dans l'histoire d'Ellie, 30 ans plus tôt. Alors je voulais savoir.

C'est donc une histoire d'amour, d'amour multiple, magnifié par la grandeur de l'Outback australien. S'il fallait le résumer en une seule phrase.

Marion

Publié dans Autres

Commenter cet article

L
Ta chronique éveille ma curiosité
Répondre
M
Si j'ai pu donner envie ^^. Si tu le lis, j'irai voir ton avis sur ton blog.