La horde de Sibylle Grimbert (2018)

Publié le par Marion L.

La horde de Sibylle Grimbert (2018)

Vous ne regarderez plus les enfants de la même manière...

     Ganaël est un démon, né dans un marais. Pendant des siècles il a attendu de pouvoir posséder quelqu'un. Un corps qu'il a trouvé en la personne de Laure. Trop jeune, il attend qu'elle ait dix ans pour se lancer. Avec la volonté de la pervertir, d'effacer ses notions de Bien et de Mal.

Sûrement trop jeunes tous les deux, rien ne se passera comme prévu.

     Ce texte est comme un OVNI, difficile à placer, à définir. On parle de possession démoniaque sans que ce soit effrayant. Ne vous attendez pas à un autre "l’exorciste". Ici les choses sont plus subtiles. Ganaël est un jeune démon et il apprend à connaître Laure. Ils s'adaptent l'un à l'autre et s'influencent aussi. Vous n'aurez pas peur mais une partie de vous vous alertera du danger. Sans être dérangeant ou oppressant.

     A travers cette possession, nous découvrons le monde de l'enfance avec son innocence et sa cruauté. Les enfants ne sont pas toujours conscients de ce qu'ils font, surtout quand ils ont un démon dans le corps.

     J'ai bien aimé cette idée qu'il ne prenne pas possession d'elle tout de suite, mais qu'il investisse petit à petit son corps, comme une maladie.

Et finalement, qui a perverti l'autre ?

Il ne vous fera pas trembler d'effroi mais il saura vous captiver malgré tout. Avec une histoire et des personnages intéressants, et une écriture ensorcelante.

Marion

Commenter cet article