Les 100 tomes 2 à 4 de Kass Morgan

Publié le par Marion L.

Les 100 tomes 2 à 4 de Kass Morgan

Retrouvez le tome 1 : ici. En rouge : les éventuels passages à ne pas lire si vous n'avez pas commencé la série mais que vous voulez connaître un avis avant de vous lancer dans les 4 tomes.

Tome 2 : 21e jour (2014)

     Une durée importante car c'est au bout de 21 jours que les premiers symptômes d'une irradiation commencent à apparaître. C'est donc la durée attendue pour vérifier si les criminels envoyés sur Terre en ressentent les effets et vérifier, ainsi, que la Terre est viable de nouveau ou non. Dans le campement quelques enfants tombent malades et tous s'inquiètent.

     Les 100 ont découvert l'existence des Nés-Terre après une attaque. Ils en capturent certains afin de connaître leurs secrets : qui les a attaqués, où sont-ils, et surtout, où se trouve Octavia, kidnappée ?

     Nous continuons à suivre les quatre mêmes personnages : Clarke dont les secrets sur les expérimentations à bord du vaisseau la hantent. Elle ne sait si elle doit les révéler à Bellamy et si oui, comment le faire ; Wells qui tente de garder une certaine cohésion au sein du groupe. Il découvre les implications de son rôle de chef et comprend mieux son père et les décisions qu'il a du prendre ; Glass, encore à bord, ne veut pas attendre la mort à Walden mais rejoindre Phénix avec sa mère et Luke. Et survivre ensemble aux problèmes du vaisseau ; Et Bellamy qui souhaite retrouver sa sœur, s'attache à Clarke... 

     Ce second tome nous amène plus loin dans l'univers de Kass Morgan. J'ai moins été emballée par celui-ci. Pourtant elle offre de l'action et des révélations, mais il n'y avait plus le plaisir de la découverte ressenti pendant le premier.

Dans celui-ci la colonisation de la Terre n'est pas sans risque, apporte son lot d'ennemis redoutables qui, ici depuis beaucoup plus longtemps, connaît mieux le terrain. Peut-être qu'exploiter ce phénomène aurait donné plus de piquant à l'histoire.

Tome 3 : le retour (2015)

     Les colons embarqués en catastrophe dans les navettes arrivent sur Terre. Ils y sont accueillis et soignés par les 100. Ils auraient pu survivre, tous ensemble, mais voilà que les choses changent. Surtout que de nombreux gardes et particulièrement le vice-chancelier Rhodes (une crapule) font partis de la nouvelle vague.

     Bellamy n'est pas pardonné. Au contraire, il est condamné à mort pour avoir pris le chancelier pour otage. Il s'enfuit avec l'aide de ses amis. Mais Rhodes tient à le tuer et n'a aucune pitié pour personne. La guerre commence.

     Il faut aussi prendre en compte les Nés-terre dissidents qui profitent de cette situation. La communauté soudée si chère payée des deux premiers tomes est détruite à cause d'un seul homme.

Un troisième tome dans la même veine que les deux premiers, même si l'Espace est désormais un souvenir. On ne peut que deviner le sort de ceux qui sont restés et meurent d'asphyxie.

Toujours les mêmes quatre personnages même si cette fois Glass est sur Terre elle aussi. Et pourtant, elle ne s'intègre pas au groupe, ne voit pas les mêmes personnages et ne vit pas les mêmes choses. Comme si elle était encore ailleurs, elle reste isolée.

Un troisième volume qui se lit d'une traite et semble ne faire que 50 pages (au lieu de 346.) La série ne s’essouffle pas encore.

Une série qui pour le moment peut aussi être lue par d'autres lecteurs que ceux de SF pures. Pour moi il s'agirait ici d'un mélange entre SF dans le premier sens du terme et dystopie. De quoi débuter les histoires spatiales pour de jeunes lecteurs qui aiment Divergente ou Hunger Games.

Tome 4 : Rébellion (2017)

     J'ai lu ce tome-ci plusieurs mois après les trois premiers, ce qui joue sûrement sur mon ressenti, parce que j'ai oublié les détails des autres. Et passer de Pair de l'Empire de Raymond Feist à celui-ci est un grand écart. L'écriture n'est pas du tout la même.

L'histoire est sympathique et on se prend au jeu. Mais le grand écart évoqué plus haut m'a sans doute empêché d'apprécier la totalité du livre.

     Nos colons n'ont pas fini de vivre des aventures. Vous pensiez qu'après la guerre ils seraient enfin tranquilles ? Eux aussi. Mais un groupe de fanatiques les attaquent et kidnappent plusieurs des leurs, dont Wells, Glass et Octavia. Bellamy veut absolument les sauver. Un groupe de secours est donc mis en place, mais des désaccords surviennent.

     Nous alternons donc entre ce groupe et nos kidnappés qui découvrent leurs attaquants, des fous furieux dirigés par un gourou fanatique.

En bref, de quoi ne pas ennuyer le lecteur. Effectivement, nous sommes happés par leurs aventures. Sa manière d'écrire y joue. Au début j'avais presque l'impression de lire le scénario d'un film. Peut-être le présent et les phrases courtes. Pas de jolies tournures, elle va droit à l'essentiel.

Et la série alors ?

Une série qui fonctionne. L'écriture en elle-même n'est pas complètement folle, mais ça marche. Le risque serait sans doute de ne pas y mettre le point final au bon moment, car cette histoire pourrait être sans fin. Pour le moment aucun tome 5 n'est programmé et la série semble finie.

Marion (Source images : médiathèque de Neuville)

Commenter cet article

L
Ayant commencée par la série et après avoir vu certains avis, je ne me suis pas lancée dans les livres. Les deux histoires me semblant bien différentes et j'aime la façon dont la série détail bien chaque choses et les personnages
Répondre
M
Oui effectivement, les histoires sont très différentes. C'est ce qui m'a sans doute gênée la première fois. C'est difficile de s'éloigner d'un livre qu'on a aimé quand on voit son adaptation.<br /> Merci pour ton avis ^^.