L'académie des âmes abîmées de Thierry Cohen (2018) SP

Publié le par Marion L.

L'académie des âmes abîmées de Thierry Cohen (2018) SP

Livre lu lors du  #ChallengeNetGalleyFR

     Lana est persécutée par des camarades. Et un jour, entraînée dans une cave où ils filment son calvaire. Un calvaire qu'elle sent perpétuel. Elle ne voit pas comment s'en sortir, seule, sans aide.

     Dylan est la victime de la colère de son père sans qu'il ne sache pourquoi. Battu, affamé, enfermé, il ne sait jamais comment va finir sa journée. Et voudrait comprendre pourquoi le Père le déteste autant.

     Le troisième ne côtoie pas les bonnes personnes. Il pensait avoir trouvé une raison à sa vie, et des attaches, mais sent le danger. Il s'est converti à l'Islam mais ne veut pas faire le Djihad et tuer. Comment se sortir de cette situation ?

Trois personnages abîmés par la vie. Une vie qui va changer lorsque des adultes habillés de noir vont venir les chercher pour les amener dans une académie très particulière. Un lieu qui réparera leurs âmes abîmées.

     Au début de l'histoire on ne peut s'empêcher d'espérer qu'un tel lieu existe. Et si une organisation mettait bien en oeuvre des moyens pour aider les nombreux enfants soumis aux dérives de notre société ? Ça nous paraît même presque trop beau. Je n'ai pas pu m'empêcher d'attendre la contre-partie, le piège.

     Je préfère rester honnête, je ne sais pas trop quoi penser du livre. L'histoire est sympathique, gentillette, mais pas folle. Je me suis attachée aux personnages, ce qui est un gros plus. Avec une forte envie d'en savoir plus, de continuer l'aventure avec eux. Il a une écriture fluide, qui se lit sans peine, qui fonctionne très bien, sans que ce ne soit fou là non plus.

J'ai passé un très bon moment sans pouvoir dire que j'ai adoré l'écriture ou l'histoire. C'est très loin d'être mauvais, au contraire ! Mais trop lisse pour moi. Voilà le terme, trop lisse.

     Je découvre cet auteur et je vois très bien pourquoi il a autant de succès, mais ça ne me touche pas comme je l'espérais.

Une lecture à lire cet été au bord de la plage pour s'éloigner du quotidien prise de tête. Parce que même s'il évoque des destins difficiles, des vies tourmentées, l'espoir est si fort, que seul le bien nous reste.

Marion (Source image : éditeur. Retrouvez le livre sur leur site : ici)

Publié dans Autres

Commenter cet article