Eclore tome 1 : puisque c'est ma rose de Jade River (2018) SP

Publié le par Marion L.

Eclore tome 1 : puisque c'est ma rose de Jade River (2018) SP

Livre lu dans le cadre du  #ChallengeNetGalleyFR. Le livre sortira le 23 mai. J-2 !!!!

     Abélia est une adolescente de dix-sept ans en filière littéraire et amoureuse des livres. Épanouie elle pratique de la boxe et s'inquiète pour l'un de ses amis. Elle appréhende un peu la rentrée de janvier après les fêtes. Comme n'importe quelle adolescente de son âge.

     A la différence près qu'elle doit apprendre à gérer sa colère, surtout quand on critique son cadre familial. Alors même qu'elle est heureuse avec Papa et Dad, ses deux pères.

     Très proche de son enseignante de littérature, elle est touchée par sa maladie. Le remplaçant est un horrible goujat qui la prend en grippe dès le premier cours.

Si horrible que ça le monsieur ? Non, car Abélia tombe petit à petit amoureuse...

     Je répète souvent que je ne suis pas férue des romances - alors que j'en lis... ne cherchez pas - mais celle-ci est agréable à lire, très loin des clichés des Coups de foudre à Notthing Hill par exemple. L'attraction entre ces deux là est croissante et pas immédiate. Et elle ne prend pas toute la place dans le livre.

Au contraire, l'accent est mis sur sa vie, sa relation avec ses amis, la vie compliquée de certains d'entre eux. Ce qui fait de ce livre quelque chose de plus complet qu'une simple romance.

     En effet, Abélia est harcelée par deux camarades dont l'un est son ex. A travers ces deux personnes elle évoque le harcèlement, la solitude face à l'agression (personne n'intervient). Mais aussi une relation toxique. Romain, l'ex, était trop jaloux, a cherché à l'isoler de ses amis. Abby a eu le courage d'y mettre fin, même si à présent elle en paie le prix.

     La drogue et les problèmes familiaux de certains ados sont aussi exposés. Et l'impuissance de l'entourage non familial pour l'aider.

     Dans ce premier tome elle parle aussi du consentement, des frontières à ne pas franchir.

Le plus touchant sans doute et la plus belle histoire d'amour de ce livre est la relation entre Dad et Papa. Dévoiler leur homosexualité n'avait pas été simple. Et malgré le temps et les épreuves, ils sont toujours aussi amoureux et complices. Abby met souvent le doigt là-dessus, rêvant elle aussi à une telle histoire. Leur couple est un couple comme un autre.

Je le dis parce que je pense à des séries qui, dès qu'il y a un couple homosexuel, en font des excentriques. Là non, et c'est rafraîchissant, merci à Jade River.

     Oui quelque chose m'a un peu fait tiquer, mais parce que je suis tatillonne. Il s'agit d'un premier tome, peut-être que les choses changeront par la suite, mais je ne comprends pas la réaction des adultes au courant de l'amour entre Abby et son enseignant. Seule l'ex de monsieur s'en indigne. Dad, au courant, préfère faire confiance à sa fille. Ce qui peut être mais... il n'est pas plus inquiet encore ? Une impression purement perso.

    L'amour entre Abby et Arthur est plus originale que ce que l'on peut voir parfois : une jeune vierge qui n'arrive plus à penser face à lui, qui sent son corps s'éveiller avec souvent beaucoup d'exagération. Et en face un homme, un "vrai", un roc, lui aussi dépassé par son désir.

      Non, ici Abby a déjà eu des rapports sexuels avec quelqu'un de son âge, ce qui change tout. Et même s'ils sont indéniablement attirés l'un vers l'autre, leur raison est encore là. Parfois ils préfèrent juste ne pas la suivre, mais elle est là. Et je n'ai pas eu cette sensation d'histoire polluée par des scènes d'attractions sexuelles ou des scènes sexuelles qui parfois ne sont pas utiles.

En bref, un premier tome fort intéressant. A suivre.

Marion (Source image : éditeur : MxM Bookmark)

Publié dans Autres

Commenter cet article

F
J'ai eu un enorme coup de coeur pour ce roman !
Répondre
M
Merci de partager cette impression, surtout que tu dois lire plus de romance que moi ^^.
J
Haha, je comprends la fébrilité, mais j'adore les articles plus nuancés qui soulèvent des éventuels points qui ont pu déranger :) J'en tire toujours de belles choses et ça me permet de comprendre les différentes manières dont on perçoit mon livre :D <br /> Donc ne vous inquiétez pas de me blesser, ce n'est pas le cas ! Votre chronique est super !!<br /> Bonne continuation à vous :)
Répondre
M
Merci beaucoup ^^.<br /> Bonne continuation de même. Et peut-être à bientôt pour la suite...
J
Bonjour :D Merci beaucoup pour cette chronique ! Venant d'une personne qui n'est pas tres branchée romance, cest vraiment très sympa !<br /> Pour la réaction du Papa qui n'est pas très virulente, je comprends ton étonnement ! Je peux éventuellement tenter de l'expliquer un peu : à ce moment, il sait juste que sa fille a un «crush» et il ne soupçonne pas que ça puisse être réciproque ;) On est nombreux à tomber amoureux de profs et en général, ceux-ci restent très corrects avec leurs élèves. Et on ne peut décemment pas interdire aux enfants de voir l'un de leurs profs puisqu'ils ont cours avec ! Donc le papa pourrait difficilement se douter qu'Arthur n'est pas clair non plus dans ses sentiments :) Dans sa conception des choses, ça doit lui paraître relativement improbable ! Mais encore une fois, je comprends que ça puisse faire tiquer ! J'imagine que ça dépend des perceptions de chacun :)<br /> Merci encore pour cet article :) Bonne journée !<br /> Jade
Répondre
M
Bonjour,<br /> Merci pour le retour. Je suis toujours un peu fébrile quand un auteur me dit ce qu'il a pensé de l'article car j'ai peur de blesser.<br /> En effet, il peut le vivre comme un béguin, nous en savons plus que lui ^^. Et il est assez méfiant. Comme je le disais, ce n'est que le premier tome, il a le temps dans les suivants de s'inquiéter encore plus si l'amour ne passe pas.<br /> Bonne continuation pour la suite !