Red Flag, tome 3 de Mira Grant (2013)

Publié le par Marion L.

Red Flag, tome 3 de Mira Grant (2013)

Envie de découvrir le 2 ? C'est par ici

La trilogie s'achève en apothéose. L'équipe de Shaun est toujours en cavale. Leur objectif n'est plus d'informer les gens mais de survivre à leur nouvelle situation, le CCPM à leur trousse.

     En parallèle, surprise, Georgia ! Et une révélation entre Georgia et Shaun qui explique le second tome mais ne coïncide pas trop avec le premier. En tout cas je me creuse les méninges pour me souvenir d'une scène qui irait en ce sens.

Cette fois c'est clair le CCPM est le gros méchant de l'histoire avec un plan diabolique.

     Seuls les blogueurs des Mason peuvent révéler ce qu'il se passe, à l'aide d'un "savant fou", de quelques scientifiques, de marginaux et de beaucoup de chance.

     A chaque tome un personnage meurt... je ne dis pas qui mais faire ainsi nous montre bien que même s'ils ont appris à vivre dans ce monde plein de zombies, leur univers reste dangereux. Surtout quand le CCPM provoque des flambées épidémiques pour vous tuer.

     Ainsi nous les savons en danger malgré leur facilité, parfois, à opérer et survivre.

Le premier restera pour moi le meilleur de cette trilogie et un énorme coup de cœur. Les deux autres étaient sympas et même très bons, mais pas au niveau du premier.

Et la trilogie alors ?

     Une trilogie intéressante car elle développe différentes idées, certains éléments qui existent déjà dans notre société et ma liste n'est pas complète.

- La santé. De nos jours nous sommes en plein bouleversement en terme de santé et de traitements de nos données. Les assurances aimeraient mettre la main dessus pour nous proposer des contrats adaptés à chaque personne. D'autre sujets nous effraient et parfois nous aimerions que le gouvernement intervienne, quitte à nous spoiler de certaines de nos libertés. Ici, la peur est présente et les gens ont accepté d'être tracés. Ils acceptent car pour eux ce mal est le moins pire des deux.

- Les réseaux sociaux et les parents avec leurs enfants. Vous avez sans doute déjà vu quelque part une vidéo où les parents mettent en scène leurs enfants. Ce genre de vidéos fonctionne bien sur les réseaux sociaux. Mira Grant va plus loin ici avec la famille Mason qui fait du business sur le dos de leurs enfants.

Du début à la fin j'ai cru à son histoire. Elle nous explique qu'elle a été aidée sur les scènes d'action et les questions médicales. Ce travail à plusieurs rend son scénario crédible.

     Original et intéressant de placer l'histoire presque trente ans après l'apocalypse. Surtout avec ce concept de société qui a survécu et qui s'est adaptée. Pas juste quelques noyaux de survivants et un retour en arrière au niveau technologique. Ici, au contraire, la technologie n'a rien perdu, elle a même évolué, en se basant sur le nouveau mode de vie des gens.

C'est ce qui m'a tant plu et me fera garder un excellent souvenir de cette série. L'action est présente aussi et les personnages crédibles et intéressants. Mais pour moi ils ont avant tout contribué à l'idée de base du livre, qui est l'atout majeur.

Marion

Commenter cet article