Le livre perdu des sortilèges tomes 2 à 3 de Deborah Harkness

Publié le par Marion L.

Le livre perdu des sortilèges tomes 2 à 3 de Deborah Harkness

Envie de découvrir le tome 1 ? Cliquez ici

L'école de la nuit, tome 2 (2012)

Nous retrouvons Diana Bishop et Matthew de Clermont avec plaisir. Je garde un excellent souvenir du premier et celui-ci en est la suite directe.

     Diana et Matthew retournent dans le passé, en 1590. Ils veulent retrouver l'ashmole 782 avant qu'il ne soit abîmé, et des sorcières capables d'apprendre à Diana à contrôler ses pouvoirs.

     Matthew se replonge donc dans un passé où Philippe est encore en vie et où l'école de nuit est réunie. Nos amoureux vont voyager pour trouver les réponses à leurs questions, de Londres au sud de la France en passant par Prague.

L'auteure sait nous captiver avec presque rien. Elle s'enfonce de plus en plus loin dans son univers où les démons, vampires et sorcières vivent parmi les humains.

     Nous sentons bien que ce livre est un tome de transition. Il est donc difficile de donner un réel avis. J'ai passé un bon moment de lecture. Surtout qu'après une année entière d'attente pour la suite, j'ai eu le temps d'oublier le premier. Il m'a donc fallu du temps pour me remettre dans l'histoire. Il ne faut pas attendre si longtemps entre les différents tomes.

     A cause de mon défaut de mémoire des noms, j'ai trouvé qu'il y avait trop de personnages. Par chance, une liste à la fin de l'ouvrage nous aide à se rappeler qui est qui.

L'auteure a su créer un univers riche et complexe, agréable à découvrir. Peut-être pas à la hauteur du premier.

Le noeud de la sorcière, tome 3 (2014)

Ainsi s'achève la trilogie du livre perdu des sortilèges.

     Diana et son groupe doivent trouver les pages manquantes du livre afin de le restaurer. Les recherches pour comprendre la furie sanguinaire avancent tout comme la grossesse de Diana.

     Mais un ennemi plus ou moins caché jusque là apparaît. Il est dangereux et a le pouvoir de les détruire. Surtout que la Congrégation ne supporte pas qu'ils bafouent ainsi le pacte.

Dans ce tome les choses s'accélèrent pour se conclure.

     L'histoire entre Matthew et Diana est mignonne. Même si elle mêle modernité (Diana a un fort caractère et n'obéit pas toujours) et vieille tradition patriarcale de couple, ça passe. Pourquoi ? Parce que même les personnages disent que les réactions de Matthew, de par sa maladie, sont excessives. L'auteure le sait et l'explique. Alors nous pardonnons. Et la complicité entre les deux amoureux vient adoucir les angles.

     Parfois je me suis ennuyée, je ne vais pas le cacher. Trop de détails et de personnages, je me perdais. Mais je dois rattraper un retard de lecture si conséquent, que je me force un peu, ce qui nuit aussi à la lecture.

     L'histoire est tellement riche que je pourrais écrire une chronique beaucoup plus longue. Nous sentons l'éducation universitaire de Déborah Harkness. Il y a de la connaissance dans son livre, et sous les couches de l'histoire se cachent des choses.

L'histoire, les découvertes des personnages, les personnages eux-mêmes, tout est travaillé. Une trilogie qui me laisse un bon ressenti global. L'originalité était plutôt là, j'en garderai un bon souvenir. Par contre, si comme moi vous n'avez pas la mémoire des noms, ne laissez pas autant de temps s'écouler entre chaque tome.

Marion (Source des images : médiathèque de Neuville)

Commenter cet article

M
Merci Marion pour la présentation de cette série...C'est vrai que j'aime bien lire les différents tomes les uns après les autres,sans trop attendre entre les tomes, ce qui est plus facile à faire quand c'est une trilogie. Je regarderai si elle est en médiathèque...
Répondre
M
En plus avec celle-ci il est presque possible de se contenter de lire le premier, même s'il n'y a pas une vraie fin.