Calendrier de l'Avent 17 #21 : Vampire academy de Richelle Mead

Publié le par Marion L.

Calendrier de l'Avent 17 #21 : Vampire academy de Richelle Mead

Vingt-et-unième jour, vingt-et-unième livre, vingt-et-unième chronique : Une série qui remet sans doute le vampire au goût du jour.

     Les Moroï sont des vampires mais ont des enfants, ne transforment personne, boivent le sang d'humains consentants qu'ils appellent "source", peuvent mourir frappés par des pieux en argent, sortent en pleine journée même s'ils ne supportent pas la lumière du jour et l'évitent, et maîtrisent la magie de l'un des quatre éléments.

     Les Dhampirs sont le résultat d'un accouplement entre un Moroï et un humain. D'ailleurs, ils ne peuvent pas se reproduire entre eux mais uniquement avec un Moroï. Ils sont également les gardiens, les protecteurs des Moroï. Puisque ces derniers sont menacés par une autre espèce, les Strigoï.

     Les Strigoï sont des vampires morts. Pour obtenir cette condition il faut avoir tué quelqu'un. Ils boivent le sang des Moroï. Ils sont cruels, dangereux et puissants (plus proche du mythe du vampire que les premiers cités dans cet article.)

     Rose est la gardienne et meilleure amie de Vasilisa, une princesse Moroï, la seule héritière de sa famille, l'une des douze familles royales. Les deux amies ont fui l'académie dans laquelle elles ont grandi pour la protection de Lissa. Mais elles sont retrouvées.

     L'académie est censée leur apporter une protection mais Lissa a un secret. Elle n'est pas comme les autres. Rose veut profiter de cette rentrée forcée pour s'améliorer et mieux protéger son amie. Le lien particulier et psychique qui les relie fait d'elle une meilleure gardienne, mais cela ne suffit pas.

     Les deux filles doivent se réhabituer à cette vie d'école où la naissance et la réputation sont importantes, la politique aussi et les rumeurs désastreuses, en plus de conjuguer l'envie de garder le secret. Difficile, surtout lorsque des animaux morts sont retrouvés dans la chambre de Lissa. Qui fait cela et pourquoi ?

Un premier tome qui met en place l'histoire et les personnages. Un vrai plaisir de lecture. Je retrouvais avec joie cette auteure dans un autre registre, après sa série succubus (retrouvez la chronique du tome 1 : ici).

      Ce premier tome garantit une excellente suite. Et un personnage principal particulier qui promet (le gros point fort du livre.)

Un plaisir de lecture et une mythologie très intéressante. D'ailleurs, après avoir lu les autres - mais n'ayant pas encore fini la série - je peux dire que cette série est plus que chouette.

Marion

Publié dans Jeunesse - Adolescents

Commenter cet article