Calendrier de l'Avent 17 #20 : Le livre perdu des sortilèges de Déborah Harkness

Publié le par Marion L.

Calendrier de l'Avent 17 #20 : Le livre perdu des sortilèges de Déborah Harkness

Vingtième jour, vingtième livre, vingtième chronique : Un premier tome qui vous parlera de vampires, de sorcières et de démons, mais avec originalité et succès.

     Diana Bishop est une sorcière. Depuis la mort brutale de ses parents, elle ne veut pas utiliser la magie. Devenue un docteur spécialisé dans l'alchimie, Diana veut que ses découvertes et ses succès universitaires soient de son dû et pas de la magie. Alors qu'elle feuillette des livres anciens à Oxford pour l'un de ses travaux, Diana tombe sur un manuscrit chargé de magie. Elle ne cherche pas à en savoir plus, mais suite à cela, toutes sortes de créatures lui tournent autour - sorcières, vampires et démons. C'est ainsi qu'elle fait la connaissance de Matthew. Diana s'attire les foudres de puissants ennemis. Sa vie va en êre bouleversée et elle en apprendra plus sur elle et sur ses parents.

     Cette petite perle se trouvait au milieu des retours d'un lecteur. En regardant le résumé on se dit : Encore des vampires ! Oui, mais non. (L'un des avantages de travailler en bibliothèque.)

Un livre au monde complet et construit. Tout l'univers qu'elle a créé autour de son intrigue est riche. Elle donne une histoire à ses créatures, des habitudes, des traditions, ainsi qu'à ses personnages.

     Le livre semble coupé en deux. D'abord la partie à Oxford. Diana ne fait pas confiance à Matthew, le vampire. Elle ne veut pas de la magie et désire continuer ses recherches malgré les dangers. Puis, le roman prend une autre tournure lorsqu'elle est obligée de fuir avec Matthew.

     Rien que la première partie aurait pu être un roman captivant et riche. Nous ne nous ennuyons pas, même s'il semble ne rien se passer. Mais avec cette seconde partie, on se doute qu'il y aura plusieurs tomes (il s'agit d'une trilogie.) En effet, l'intrigue est trop fournie pour se limiter à un seul tome.

Une belle découverte que ce roman.

     Je vais tenter de me procurer la suite (ce que j'ai pu faire après de très longs mois). J'ai déjà hâte de retrouver Diana, Matthew, Marcus, Em, Sarah et tous les autres, alors que je viens tout juste de fermer le livre.

Un univers qui m'a happée et vraiment séduite. Pendant ces quelques jours de lecture, j'étais dans ce monde où les créatures sont parmi nous et où les maisons vivent. J'ai même ri. Un très bon livre.

Marion

Commenter cet article