Les yeux de Slimane-Baptiste Berhoun (2017)

Publié le par Marion L.

Les yeux de Slimane-Baptiste Berhoun (2017)

Coup de coeur du mois de Novembre ! Et comme les autres articles de novembre, il saura vous faire frissonner.

     Wouah ! Un grand merci à Bragelonne pour cette découverte. Ce livre est saisissant. J'en oubliais même de manger.

     L'histoire se déroule dans un asile psychiatrique perdu dans les hauteurs. Un enfant y est mort, à moitié dévoré.

     Lucie, une jeune parisienne, enquête. Elle s'annonce comme l'étudiante d'un prestigieux médecin, le docteur Lacan. Elle vient étudier un cas afin de percer le mystère d'un meurtre.

     Les malades lui parlent alors de l'ombre. Une ombre qui les menace et vient les voir la nuit pour les obliger à la regarder dans les yeux. Un deal est passé, Lucie en saura plus sur la patiente qu'elle suit si elle démasque l'ombre qui effraie les patients. Alors même que personne ne les croit.

     Un livre sublime qui joue jusqu'à la fin avec une frontière entre le réel et le surnaturel. Cette ombre est-elle un monstre dans le nuit ? Ou une maladie, la folie de ces patients ?

Peur, médecin fou, amour, enquête, meurtre, menace, folie... un cocktail explosif qui nous tient en haleine.

     J'ai trouvé ce livre captivant, intelligent et prenant. Si j'avais pu j'aurais pris une journée sans travailler ni manger pour le lire.

     L'auteur maîtrise les scènes qu'il rend visuelles. Comme un bon film où l'on oublie que nous sommes assis dans une salle devant un écran. Cette sensation de vivre, d'être dans l'action avec les personnages. Ici, ça a été la même chose. J'étais dans le livre et j'en oubliais l'heure. J'ai frissonné avec les personnages, espéré comme eux, douté, senti le danger arriver, j'ai courru avec eux pour fuir. Bref, j'ai ressenti toutes sortes de choses.

     Par contre, ceux qui ne peuvent lire d'histoire "gore", ce livre n'est sans doute pas pour vous.

     Moi qui adore les personnages dans une histoire, ici j'ai été servie ! Lucie, une jeune femme particulière, qui apporte tellement à l'histoire ; Gaultier, le seul à l'aider, un solitaire qui aimerait qu'elle le regarde ; les infirmiers et surveillants que l'on veut haïr ; les patients, la Mo si attachante ; Leo le plus courageux de tous ; Le Sphinx hyper flippant ; Cazal qui croit être dans un hôtel ; Lazare qui se sait mort... et Valmont ! Le médecin en chef que Lucie prend en griffe dès le début. Des personnages passionnants !

Je pourrais en parler plus longuement et expliquer en large et en travers pourquoi j'ai aimé. Mais laissons un peu de mystère.

Un énorme coup de coeur pour ma part.

Marion (Source image : Babelio)

Commenter cet article